Portrait de quartier

Situé au sud-ouest de Reims, le quartier Croix-Rouge - Hauts de Murigny a été construit dans les années 1960. Accueillant le plus important patrimoine de logements à loyers modérés de Reims, le quartier concentre aussi de grands équipements publics, à l’image de la médiathèque, du Centre de Ressources, d'Expertise et de Performances Sportives (CREPS), de l'école de commerce Neoma ou du campus Croix-Rouge… reconnaissable à ses amphithéâtres en forme de coquilles.

Des terres agricoles… aux grands ensembles

Jusqu’au début des années 1960, Croix-Rouge était principalement composé de terres agricoles et de vignobles. La situation va cependant vite évoluer, après le lancement des projets d’aménagement du quartier en 1962. Les travaux (qui se réaliseront sur 270 hectares !) s’échelonneront de 1968 à 1980 et donneront naissance à plus de 9 000 logements. Cette urbanisation n’a pas pour autant chassé la nature du quartier ; ce dernier compte cinq parcs, les plus anciens jardins familiaux rémois (qui s’étendent sur environ un kilomètre...) et le célèbre hippodrome, au coeur du quartier !

L’aménagement de Croix-Rouge - Hauts de Murigny va conduire à la création de trois secteurs 

  • le secteur Eisenhower - Université, où a été construit, à partir des années 1970, la faculté de sciences humaines et plus récemment, l’école de commerce. Le secteur, essentiellement composé de logements collectifs, accueille également une zone pavillonnaire, la Lézardière ;
  • le secteur Pays de France, qui comprend à l’origine plus de 2 000 logements, regroupe de nombreux établissements scolaires (collège Louis Arago, groupe scolaire Provençaux,  etc.). Quelques zones pavillonnaires s’y sont développées, à l’image du secteur Soleil Couchant ;
  • les secteurs Croix du Sud et les Hauts de Murigny, qui accueillent également de nombreux immeubles d’habitation.

Un quartier dynamique

Croix-Rouge - Hauts de Murigny devient rapidement l’un des quartiers les plus peuplés de la ville, caractérisé par une forte mixité, où émerge une multitude d’initiatives associatives. La plus vieille association du quartier date quand même de 1969 et y développait de nombreux événements (kermesses, carnavals…).

Aujourd’hui, les associations se sont bien sûr renouvelées, et développent toujours des projets fédérateurs, à l’image des manifestions d’été.

Le dynamisme du quartier doit également beaucoup aux structures et événements sportifs. Du CREPS à l’accueil des jeunes lycéens sportifs au lycée Arago, tout est fait pour que des graines de champion éclosent  à Croix-Rouge - Hauts de Murigny !

 

Une des idées maîtresses du premier projet d’aménagement du quartier était de séparer la circulation des piétons de celle des voitures. Cela s’était notamment traduit par la création de passerelles commerciales dans chacun des trois secteurs. Progressivement, certaines zones ont perdu de leur dynamisme, provoquant la fermeture de nombreux commerces.

A partir des années 2000, un vaste projet de rénovation urbaine a été lancé sur le quartier, afin de lui donner une seconde jeunesse et d’améliorer le cadre de vie des habitants. Côté commerces, il a été décidé de supprimer les anciennes passerelles commerciales et de développer les activités en rez-de-chaussée des bâtiments reconstruits. Côté habitation, de nombreuses tours vieillissantes ont été réhabilitées ou remplacées par des logements plus adaptés aux attentes des habitants. Certains secteurs ont même été totalement transformés, à l’image du secteur Université.

L’arrivée du tramway en 2011 a permis de donner une impulsion supplémentaire au quartier ; le quartier est désormais à moins de 15 minutes du centre-ville. Le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (2014-2020) va permettre d’aller encore plus loin, en continuant de développer le quartier et de renforcer son dynamisme. Mentionnons la création d’une pépinière d’entreprises, dans un nouveau bâtiment en face des coquilles de l’université et de Neoma. Baptisée #58, elle accueillera des créateurs d’entreprises et l’Union Départementale des Associations Familiales de la Marne. Le projet « Grand Campus », qui a pour objectif de regrouper sept sites universitaires (dont le campus Moulin de la Housse), aura, à terme, un impact indéniable sur le devenir du quartier.