Histoire de l'Exposition Universelle

Depuis plus de 160 ans, les Expositions Universelles ont aidé l'humanité à comprendre les changements à venir, mais aussi à stimuler l'éducation, l'innovation et la coopération entre les pays. La candidature à l'Exposition universelle de 2025 représente pour la France et notre territoire une formidable opportunité de développement et d'innovation.

Les liens entre le territoire et l’Exposition Universelle

L’esprit d’initiative du négoce champenois s’est manifesté dans les expositions universelles par l’installation régulière de pavillons du champagne mais aussi à travers d’ingénieux et ostensibles ouvrages qui furent souvent primés.

En 1878 à Paris, le champagne Mercier présente un foudre géant d’une contenance de 120 000 bouteilles. Il réitère en 1889 en faisant venir d’Epernay le plus grand foudre du monde (plus de 200 000 bouteilles) tiré par 24 bœufs. En 1900, toujours à Paris, il installe sur le Champ de Mars un ballon captif avec une nacelle transformée en bar de dégustation.

Cette même année, la maison Moët & Chandon se fait remarquer pour la présentation de l’ensemble de ses activités sociales. En 1904, à Saint-Louis, c’est le foudre sculpté par Emile Gallé pour la maison Pommery qui vole la vedette. En 1905 à Liège, le champagne Mercier est de nouveau au centre des attentions grâce à un monumental arc de triomphe érigé avec 15 000 bouteilles.

Qui peut mieux que Reims porter les valeurs de l’universalité, tant l’histoire de ce territoire se confond avec l’histoire de la France ? Reims, c’est le baptême de Clovis et le début de la christianisation. C’est la Cité des Sacres avec  33 rois de France couronnés. C’est la ville de la reddition des forces armées du IIIè Reich le 7 mai 1945 et de la réconciliations franco-allemande le 8 juillet 1962. Reims, c’est sa cathédrale de plus de 800 ans et un vin emblématique connu dans le monde entier : le champagne.

-> A découvir : La présence des Maisons de Champagne dans les Expositions Universelle de 1867 à 2015.