Pourquoi une Mission mécénat ?

La Mission mécénat de la Ville de Reims, créée en 2010, est la première du genre en France. A ce titre, elle fait figure d’exemple. Découvrez les services qu'elle propose.

Définition du Mécénat

Le mécénat est un «soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général».(Loi n° 2003-709 du 1er août relative au mécénat).

Votre mécénat peut s’illustrer de différentes manières :
› le soutien à un événement
› le soutien à un projet
› le soutien à une acquisition d’oeuvre
› le soutien à une restauration
› etc.

 

Pourquoi la Ville de Reims fait appel au mécénat ?

Les collectivités territoriales se lancent tardivement dans le mécénat. La Mission mécénat de la Ville de Reims, créée en 2010, est la première du genre en France. A ce titre, elle fait figure d’exemple.

Les objectifs de la Ville de Reims sont :

  • Augmenter la participation des acteurs privés à la vie de la cité.
  • Favoriser l’extension d’une culture du mécénat sur le territoire.
  • Assurer la cohérence, la transparence et la visibilité des partenariats des entreprises avec la collectivité.
  • Fédérer les mécènes autour des projets d’intérêt général.
  • Accompagner les entreprises dans leur démarche de mécénat, qu’elle soit récente ou historique, systématique ou occasionnelle.
  • Constituer un pôle ressources sur le mécénat pour l’ensemble des acteurs du territoire.
  • Faire figure de référence en matière de mécénat au niveau national : contributions aux ouvrages de référence, présence sur des événements et formations liées au mécénat.

Éligibilité au mécénat des projets de la collectivité

L’Etat, ses établissements publics, et les collectivités territoriales sont éligibles au mécénat (loi Aillagon d’août 2003 et instruction fiscale du 13 juillet 2004).

Afin de bénéficier de mécénat, les projets portés par la Ville de Reims doivent répondre aux critères de l’intérêt général :

  • Domaines d’activités concernés : philanthropique,éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, culturel, mise en valeur du patrimoine artistique, défense de l’environnement naturel,diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises.
  • Gestion désintéressée : L’examen concernant le critère de “gestion désintéressée” n’a pas à être effectué dans le cadre d’activités exercées par une collectivité publique.
    En revanche, il est nécessaire d’examiner le critère de “non-lucrativité” des activités de la collectivité susceptible de recevoir le don.
  • Activités non lucratives : Le projet doit satisfaire des besoins peu ou pas du tout pris en compte par le marché.

En savoir plus

Pour répondre à toutes vos questions et vous permettre de construire un partenariat gagnant-gagnant et durable sur les projets de la collectivité qui retiennent votre attention, un seul contact le  03.26.24.54.16 ou par courriel.