Le diagnostic patrimonial

Découvrez l’état des lieux patrimonial réalise par la ville de Reims.

 

Pourquoi un diagnostic patrimonial ?

  • Depuis 1991, quatre biens inscrits au patrimoine mondial de l’humanité (cathédrale Notre-Dame, palais du Tau,basilique et musée Saint-Remi).
    –› L’UNESCO demande la mise en place d’un plan de gestion et de la définition d’une zone tampon.
  • Eté 2015, possibilité de l'entrée d'un nouveau bien rémois (colline Saint-Nicaise) au patrimoine mondial dans le cadre de la candidature Coteaux, Maisons et Caves de Champagne.
    –› Nécessité de coordonner les différentes reconnaissances UNESCO.
  • Temps de renégociation de la convention Ville d’art et d’histoire

Avant de bâtir un projet autour du patrimoine, il est important d’avoir une vision claire de la situation.

Un patrimoine riche…

  • Reims dans l’histoire de France et de l’Europe (sacres, Grande Guerre, Reddition de 1945, réconciliation francoallemande et processus  européen).
  • Patrimoine souterrain (les crayères, anciennes carrières de craie reconverties pour l’élaboration du champagne, caves, traces de la Grande Guerre – tranchées, graffiti…).
  • Entre savoir-faire et négoce (vitraux, industries textiles, agroalimentaires, viti-vinicoles, succursalisme).
  • Un patrimoine représentatif de toutes les époques (antiquité, Moyen Âge, époque moderne, XIXe et XXe siècles)

... mais peu entretenu et valorisé

  • La Reconstruction de Reims, après la Grande Guerre, s’est largement appuyée sur un plan d’urbanisme (plan Ford) mais la notion d’ensemble urbain est totalement absente dans la prise en compte du patrimoine rémois.
  • Après les efforts déployés pour relever la ville à la suite de la Grande Guerre (Reconstruction et chantiers de restauration d’envergure), le patrimoine a été quasiment délaissé d’où un état sanitaire des plus alarmants.
  • Des actions de valorisation limitées à l’exception de l’opération Rêve de couleurs.

 

› La basilique Saint-Remi, témoin de l’Histoire  

› La fontaine Subé, un monument décrié  

› L’Hôtel de Ville, du symbole aux traces de la Grande Guerre  

› La Porte de Mars, point de repère dans la ville