Emplois d'avenir

La Ville de Reims et Reims Métropole, des employeurs Citoyen qui s'engagent en créant ou soutenant 100 emplois d'avenir.

Contribuer directement et indirectement à la mise en place de 100 contrats emplois d’avenir sur l’agglomération de Reims (en équivalent temps plein), tel est l’enjeu de la convention signée vendredi 17 mai 20013 entre Reims Métropole et la  Préfecture de la Région Champagne-Ardenne.

En effet, employeurs citoyens, Ville de Reims et Reims Métropole se sont engagés à créer des emplois d’avenir dans leurs services. De plus, Reims Métropole a décidé d’impulser une dynamique autour de la qualification des jeunes de son territoire en accompagnant les communes membres et les associations de l’agglomération créant également des contrats d’emploi d’avenir. Ainsi, elle prévoit un budget global de 1 M € pour 2013 de salaires et subventions.
Reims Métropole et la Ville de Reims : des employeurs citoyens qui s’engagent en créant des emplois d’avenir

Reims Métropole, la Ville de Reims et leurs établissements ont recruté 20 jeunes en contrats d’avenir à temps plein. Les profils de postes ont été remis à Pôle Emploi. Les postes recherchés sont révélateurs de la diversité des missions accomplies par ces collectivités territoriales et leurs établissements relais. Ainsi, au contact des usagers (habitants, professionnels) ou des agents, les jeunes occuperont des postes à profils administratifs (directions de la jeunesse, des sports, de la politique de la Ville, Centre Communal d’Action Sociale), d’animateurs (service d’animation périscolaire, direction déchets et propreté, direction de l’eau et de l’assainissement, direction du développement durable), techniques (direction des sports, service des Archives municipales et communautaires, Caisse des Écoles, service des moyens mobiles, musée des Beaux-arts, restaurant municipal). A chaque fois, un agent de la collectivité d’accueil est missionné et formé pour devenir tuteur d’un jeune et l’accompagner dans son projet personnel.

Des formations seront dispensées par le CNFPT et les services de la collectivité.
De plus, d’ici la fin de 2013, 25 postes à mi-temps supplémentaires vont être créés au sein de Reims Métropole, de la Ville de Reims et ses établissements, également en contrat emploi d’avenir.

Le GEDA 51, Groupement Employeurs pour le Développement Associatif de la Marne, est missionné pour rechercher des employeurs complémentaires pour permettre à ces jeunes d’être en activité à temps plein et pour mettre en place des plans de formation individualisés.Les Missions locales suivront également individuellement et régulièrement l’ensemble des jeunes pour établir un bilan de parcours.


Sur son territoire, auprès de ses communes membres,  dans le secteur associatif, Reims Métropole défend les emplois d’avenir. Pour que le dispositif du contrat d’emploi d’avenir se développe au mieux au sein des collectivités de l’agglomération rémoise et parmi les associations actives sur son territoire, Reims Métropole s’engage à verser une subvention complémentaire à celle de l’État, à hauteur de 5% du SMIC (l’État versant également 75%). Le GEDA 51 sera l’interlocuteur relais pour les recrutements et les formations.


-> En savoir plus : Ville de Reims - Direction des Ressources Humaines Tél : 03.26.77.76.05.