Où sera implanté le Luchrone ?

Du 1er au 24 septembre vous avez la possibilité de donner votre avis sur le futur lieu d'implantation du Luchrone, suite à sa restauration, parmi les quatre sites proposés.

Depuis 2014, la ville de Reims s’est engagée dans la rénovation de l’œuvre monumentale d’Alain Le Boucher, Le Luchrone. Emblématique, cette oeuvre lumineuse, restaurée grâce au concours du lycée Saint-Jean-Baptiste de la Salle et du club de mécènes Prisme, va retrouver les espaces publics de la ville.

L’équipe municipale sollicite à ce stade du projet votre avis sur cette œuvre, sur ce qu’elle représente pour vous afin de lui trouver le meilleur emplacement possible.

Un nouveau Luchrone ?

Le Luchrone est une oeuvre qui appartient au mouvement de l’art cinétique. Apparu dans les années 1950, l’art cinétique a mis en avant des oeuvres d’art mobiles ou qui utilisaient le mouvement. Pour le Luchrone, le mouvement est celui de la lumière.

Le Luchrone est constitué d’une structure en acier inoxydable, support de 324 points lumineux. Une avancée notable de la rénovation de l’œuvre est le passage de ces lumières en technologie LED, permettant une durée de vie allongée de chaque ampoule et surtout permettant un meilleur dosage de la quantité de lumière émise.

L’œuvre est à la fois la sculpture et la symphonie de lumière qui sera jouée en continu. Grâce à un langage informatique spécifique, Alain Le Boucher a composé une partition complète, qui dirige chaque ampoule indépendamment, sans rien laisser au hasard. C’est donc une nouvelle œuvre lumineuse qui vient prendre vie sur la structure datant de 1989.

Une restauration originale

En 1989, lors de la conception du Luchrone, l’artiste avait travaillé avec des élèves du lycée technique Val-de-Murigny ainsi qu’avec des élèves de l’IUT de Reims. Ils avaient activement participé à la conception et la construction de l’œuvre. Il était fondamental de rester fidèle à l’esprit de l’aventure initiale, et il fallait qu’un projet pédagogique puisse accompagner la restauration du Luchrone.

Le partenariat conclu avec le Lycée Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle a permis de faire de la restauration de l’œuvre l’objet-même du travail de près de 10 classes du lycée : élèves en bac professionnel, élèves en CAP ou encore apprentis en formation professionnelle. Le Lycée Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle est allé au bout de son engagement en proposant des aspects techniques de la restauration comme sujet du baccalauréat. Les élèves travaillent à la fois sur la conception des solutions, mais aussi sur la réalisation, et les manipulations sur le Luchrone sont alors effectuées sous la conduite des professeurs.

Donnez votre avis sur le futur lieu d’implantation du Luchrone

En 2016 et 2017, les services techniques de la ville de Reims ont étudié une quinzaine de sites pouvant accueillir la nouvelle implantation du Luchrone. Plusieurs critères techniques et urbanistiques ont été retenus (point de vue dégagé, accès routier et piéton, état du sous-sol, accès facilité aux réseaux électriques …).

Aujourd’hui, 4 sites constituent la liste restreinte et la ville de Reims souhaite recueillir votre avis pour aider le Conseil municipal à prendre la meilleure décision pour la réinstallation du Luchrone.

A savoir :
Les vidéos qui accompagnent la description de chaque site ont été réalisées par notre mécène Technic Assistance, grâce à la technologie du scanner 3D. Contrairement à des images de synthèse, les vidéos présentées ne cherchent pas à embellir la réalité ou à vous montrer une projection du projet fini. Il s’agit au contraire d’une vision réaliste, au présent et dans des proportions parfaitement exactes, de l’implantation de l’œuvre dans un environnement donné.

Enfin, une fois le site choisi, les aménagements urbains nécessaires seront entrepris pour assurer la sécurité de l’œuvre et sa présentation. Par exemple des éléments de mobilier urbain présents sur les images aujourd’hui seront sans doute déplacés dans l’aménagement final.

Projet 1 : Le parvis Clairmarais de la gare Reims Centre

Depuis l’arrivée du TGV en 2007, Clairmarais est devenu un quartier d’affaires attractif qui se structure autour de la gare Reims Centre. L’œuvre prendrait place à la sortie de la gare, sur le parvis piétonnier.
- Coût estimé de l’aménagement : 50 000 euros
- Délai de réalisation maximum : juillet 2018

Projet 2 : La place Luton

La place Luton est le lieu central de la vie du faubourg de Laon, avec le marché notamment. L’œuvre se situerait à l’angle de la rue de Neufchâtel et du boulevard Robespierre, non loin du centre-ville, sur un axe passant.
- Coût estimé de l’aménagement : 70 000 euros
- Délai de réalisation maximum : juillet 2018

Projet 3 : Le parc des Arènes du sud

Le parc se situe sur les anciens remparts de la ville, au sein d’un quartier historique, classé sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO pour la Basilique et le musée Saint-Remi depuis 1996, mais aussi pour les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne depuis 2015. L’œuvre trouverait son écrin à l’entrée du parc, visible depuis l’axe routier du canal et par les promeneurs de la Coulée verte.
- Coût estimé de l’aménagement : 50 000 euros
- Délai de réalisation maximum : juillet 2018

Projet 4 : La chaussée Bocquaine

A proximité immédiate de la Comédie de Reims et du stade Delaune, le quartier Courlancy est également proche du centre-ville. L’œuvre à l’angle du parvis de la Comédie et de l’avenue du Général de Gaulle, visible depuis le tramway.
- Coût estimé de l’aménagement : 50 000 euros
- Délai de réalisation maximum : juillet 2018

Donnez votre avis :

Formulaire temporairement indisponible

Les differents lieux d'implantation :

Projet 1 : Le parvis Clairmarais de la gare Reims Centre
Projet 2 : La place Luton
Projet 3 : Le parc des Arènes du sud
Projet 4 : La chaussée Bocquaine

A savoir :

Si vous préférez donner votre avis par bulletin papier, des urnes sont mises à votre disposition à l’accueil de l’hôtel de ville de Reims et au Trésor du 1er au 24 septembre.


Télécharger le dépliant récapitulatif en cliquant sur le visuel.

Journées du patrimoine :

Retrouvez le Luchrone aux Journées du patrimoine (sur le site du Lycée Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle les 16 et 17 septembre)

Le Luchrone de nuit :

Donnez votre avis :

Pour communiquer votre avis, utiliser le formulaire présent en bas de page