Reims commémore le centenaire de la guerre 14-18

1914 - 1918 / 2014 - 2018, cent ans après, Rémoises et Rémois rendent un hommage primordial à l’ensemble des combattants et civils qui ont laissé leur vie lors de ce conflit.

Célébrer et commémorer :

Découvrez quelques uns des événements prévus à Reims en 2018 pour commémorer le centenaire :

  • Du 9 au 29 mars : Hommage aux héroïnes de la première guerre mondiale
    -> Exposition "
    Elles aussi, étaient en guerre" au Boulingrin. -> Détails et infos

  • Vendredi 25 mai : Hommage à Jean Baptiste Langlet
    Conférence « Reims et les Rémois au sortir de la guerre » par Michel Royer.

  • Mercredi 30 mai : Reconstitution d’un Conseil municipal de la Grande Guerre
    Avec le Conseil municipal des jeunes (CMJ) en relation avec le service éducatif des archives municipales et communautaires, au Cellier, salle la môme Moineau.

  • Mercredi 30 mai : vernissage de l'exposition "Jean Baptiste Langlet, un homme, une ville, des combats", à découvrir du 24 mai au 12 novembre, cours Langlet.

  • Jeudi 14 juin : Conseil municipal des enfants en relation avec le service éducatif des Archives municipales et communautaires au Cellier, salle la môme Moineau.

  • 16 et 17 juin : Reconstitution d'un campement de la Grande Guerre au Fort de la Pompelle.

D'autres dates et informations seront prochainement disponibles



Partenaires :

Informations pratiques :

=> Télécharger le programme complet des commémorations du Centenaire à Reims.

-> Retrouvez l'agenda des conférences.

-> Les 10 et 11 novembre : marathon, spectacles, dépôts de gerbes, expositions, choeurs des enfants du conservatoire, concert de jazz et animations autour des Halles du Boulingrin... Voir en détail.


Le programme est également disponible en version papier :


JEAN-BAPTISTE LANGLET

Jean-Baptiste Nicaise Langlet est né à Reims le 7 septembre 1841. Tout au long de sa vie, il fut entièrement dévoué à sa ville. Docteur de profession, il devient directeur de l’école de médecine de Reims. En 1889, il est élu député de la Marne puis en mai 1908, maire de Reims. Son mandat est renouvelé aux élections de mai 1912.

Cet homme fut un symbole pour sa ville. Il se donna cœur et âme afin de la protéger lors de la première guerre mondiale. Il a tenu tête aux allemands lors de leur entrée dans la ville et a tenté de les raisonner et par tous les moyens de maintenir le calme et de rassurer les habitants.

Nommé en 1920 conservateur des musées et des objets d’art, il protégea le patrimoine architectural et artistique de la cité (cathédrale, statue de Jeanne d’Arc…). En 1914, grâce à ses actes de bravoures envers la ville, René Viviani, président du Conseil des ministres, lui remet la Croix de Chevalier de la Légion d’honneur en prononçant un discours élogieux.

Il se retire de la vie politique en 1919 et meurt le 7 mars 1927.

Le docteur Langlet à son bureau le 3 février 1916 (© Archives municipales et communautaires de Reims)
Le docteur Langlet à son bureau le 3 février 1916 (© Archives municipales et communautaires de Reims)