Les demandes d'autorisation

Les buvettes temporaires

Sous réserve du respect de la législation en vigueur relevant notamment du code de la santé publique, des horaires d'ouverture et des zones protégées (écoles, lieux de culte, installations sportives...), les associations peuvent se voir accorder :

 

  • Sur une année :

- 5 autorisations dans le cadre de l'organisation d'une manifestation publique
- 10 autorisations pour les associations sportives agréées (fournir impérativement le numéro d’agrément)

  • Les boissons autorisées : celles comprises dans le groupe 3 :

boissons fermentées non distillées : vin, bière, cidre, poiré, hydromel, auxquelles sont joints les vins doux naturels (bénéficiant du régime fiscal des vins), ainsi que les crèmes de cassis et les jus de fruits ou de légumes fermentés (comportant de 1, 2 à 3 degrés d'alcool), y compris le champagne (boisson traditionnelle de la région), vin de liqueur, apéritifs à base de vin et liqueurs de fraises, framboises, cassis ou cerises, ne titrant pas plus de 18 degrés d'alcool pur.

 

A NOTER :

- les buvettes sans alcool n'ont plus à faire l'objet d'une demande auprès des mairies

- les boissons des groupes 2 et 3 ont fusionné, le groupe 2 n'existe plus.


  • Délai de recevabilité

Les demandes sont à déposer au moins 3 semaines avant la date de la manifestation.

 

procédure :

  • Télécharger l’imprimé correspondant à votre demande, 3 modèles de formulaire :

- demande pour une manifestation publique organisée par une association : télécharger le formulaire
- demande de dérogation à l’interdiction de vente de boissons alcoolisées dans une installation sportive (réservée aux associations sportives agréées) : télécharger le formulaire
- demande à l’occasion d’une foire, d’une vente ou d’une fête publique : télécharger le formulaire

  • Le compléter et le renvoyer : 3 possibilités

- par courriel
- en le déposant à l’adresse ci-dessous, bureau 214
- par courrier à adresser à :
Maison de la Vie Associative
service de la vie associative
122 bis rue du Barbâtre
51100 Reims.
Pour tout complément d’information : 03.26.77.74.65.

 

 

Les occupations du domaine public

Pour l’organisation de manifestations nécessitant :

  • une occupation du domaine public

30 jours au préalable, une demande d’autorisation, précisant la nature de la manifestation, ainsi que ses dates, heure et lieu exacts, doit être adressée à Monsieur le Maire, service gestion du domaine public. La délivrance des autorisations donne lieu à facturation de droits de place.

  • un branchement électrique

La demande doit être effectuée auprès des services d’Electricité de France. Les frais de branchement et de consommation sont à la charge du demandeur.

Pour toute demande de prestation des services municipaux, voir la rubrique autres aides / prêt de matériel.

 

Les espaces de communication

Comment utiliser au mieux "Reims Attractive" ?


Le magazine municipal publie 6 numéros par an et est distribué sur Reims dans toutes les boîtes aux lettres, assurant ainsi une très large diffusion de vos informations. Des exemplaires sont également à la disposition du public (Hôtel de Ville, mairies de proximité, médiathèques, maisons de quartier et maison de la vie associative).

Quelques jours avant sa distribution, "Reims Attractive" se trouve déjà sur ce site en page d'accueil.

Reims Attractive ouvre gratuitement ses colonnes aux associations et met à disposition certaines de ses rubriques. Un besoin en bénévoles ? La naissance d’une association ? Un temps fort ? Une initiative à faire connaître, une assemblée générale à annoncer ?

Attention : les délais de réalisation et de distribution de ce magazine nécessitent que les informations parviennent un bon mois et demi avant la date de parution. Un exemple : pour annoncer une manifestation prévue le 18 décembre, à paraître dans le Reims Attractive de décembre, il convient d’adresser l’information avant mi-octobre.

-> Secrétariat du magazine :
03.26.77.75.63 - courriel
Direction de la Communication - Hôtel de Ville - 2e étage Bureau 208.

Colonnes d’affichage libre expression

A Reims, comme partout ailleurs, l’affichage « sauvage » est strictement interdit. Arbres ou lampadaires, feux tricolores ou panneaux de signalisation ne sont pas et ne doivent pas servir de supports publicitaires. Diverses possibilités existent pour assurer la promotion des activités associatives. Leur accès est totalement gratuit mais comporte un certain nombre de règles à respecter.
 
Le décret 82.220 du 25 février 1982 portant application de la loi 70.1150 du 29 décembre 1971 fait obligation aux villes de taille équivalente à Reims de créer au minimum 102 m2 d’affichage libre. Une soixantaine de colonnes d’affichage sont réparties sur le territoire communal, représentant une surface totale supérieure à 500m2.

Vous pouvez télécharger cette liste des emplacements ou l'obtenir dans les mairies de proximité.