Le Projet Reims Grand Centre

Du Sernam à la Patte d’Oie, le cœur de Reims se prépare à de profondes transformations. Redessiner ce périmètre, redonner vie aux Promenades, aménager l’ancienne friche ferroviaire Sernam, y créer des équipements publics et offrir aux habitants de l’agglomération le complexe aqualudique et la grande salle évènementielle tant attendus, tel est le projet d’Arnaud Robinet, député-maire de Reims et de Catherine Vautrin, députée-présidente de Reims Métropole. A l’aube de l’avènement du Grand Reims, au-delà du centre-ville de la cité des Sacres, c’est le cœur de l’agglomération de demain qui se dessine aujourd’hui.

La métamorphose du cœur de Reims

A côté du centre-ville animé et où il fait bon flâner, le secteur Promenades/République/Boulingrin, est devenu au fil des décennies, un espace urbain linéaire entre faubourg de Reims et hyper centre-ville, lieu de transit ou de stationnement, morcelé par des espaces urbains délaissés.

En s’appuyant sur ce constat, l’équipe emmenée par Arnaud Robinet et la Présidente propose aux Rémoises et aux Rémois de partager une « nouvelle vision » pour leur ville. Reims Grand Centre est un projet pour tout le territoire du bassin de vie rémois. Il doit étendre le cœur de ville au secteur Promenades/Boulingrin et renforcer la vocation métropolitaine de Reims en accueillant deux équipements majeurs, le complexe aqualudique et la grande salle évènementielle.

Redynamiser le tissu économique local, embellir le cadre de vie et permettre à chacun de se réapproprier l’espace public tout en profitant d’une offre nouvelle d’équipements d’envergure, tel est le défi que s’est lancé la municipalité rémoise.

4 axes majeurs et prioritaires pour Reims Grand Centre :

  • Redonner vie au site du Sernam, ancienne friche ferroviaire et y construire le complexe aqualudique et la grande salle évènementielle qui ouvriront en 2020.
  • Créer le pôle d’échanges multimodal, réponse indispensable à l’échelle du Grand Reims, pour enfin établir le point de convergence du réseau de bus avec les autres modes de transport.
  • Reconquérir les Promenades comme poumon vert en cœur de ville. Cette volonté passe par leur aménagement en véritable espace de vie.
  • Repositionner le Boulingrin et affirmer la vocation du quartier des halles, axée vers le tourisme, le champagne et la gastronomie, en redonnant vie aux halles tous les jours de la semaine et en accueillant un projet privé.

Lancées en juin 2015, les études d’urbanisme ont été confiées au cabinet François Leclercq. La phase de concertation a été lancée en mai 2016 et se poursuivra sur plusieurs mois. Par la suite, l’agence d’architecte-urbaniste devra pour assister le comité de pilotage, l’accompagner dans la création d’une ZAC (Zone d'aménagement concerté), le choix des opérateurs et assurer une coordination favorisant la cohérence de l’ensemble des projets.