Le Cellier, ou la qualité culturelle à la rémoise

Le nouveau lieu culturel, installé dans les anciens celliers Jacquart est désormais ouvert au public.

Une histoire champenoise riche

A seulement quelques pas de l’Hôtel de Ville, la bâtisse, construite en 1898 par l’architecte Ernest Kalas, finalise une reconversion qui s’annonce des plus réussies. Destiné à l’origine à la société Jules Mumm & Cie, repris par Veuve Clicquot Ponsardin puis par le Champagne Jacquart, le lieu a su, au fil des décennies, s’inscrire comme un élément incontournable du patrimoine architectural rémois ; en particulier sa façade, inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1997.


Trois salles, deux niveaux

Parmi les nombreux nouveaux aménagements réalisés à l’issue des travaux dans le Cellier, le public peut désormais découvrir au rez-de-chaussée une salle de création (près de 80 places), une autre de répétition (pouvant notamment accueillir des cours de danse) mais surtout une salle de diffusion de 144 places. « Cette salle est entre autres destinée à reprendre les activités de la salle Jean-Pierre Miquel (fermée dans le cadre des travaux de Sciences Po), c’est-à-dire l’accueil des spectacles vivants des compagnies professionnelles », précise Véronique Garcia, chef de service Manifestations culturelles à la direction de la Culture et du Patrimoine.

Sur ce même niveau et attenant au hall d’accueil, un foyer a également été pensé pour le public et une salle de formation est mise à disposition. Au niveau -1 et en lieu et place de l’ancienne cave, se trouve désormais une vaste salle proposant un espace de 600 m2 d’exposition (les deux niveaux inférieurs ne sont pas ouverts au public). Enfin, il est à noter que l’association Nova Villa dispose de ses propres locaux sur place, tout en pouvant par ailleurs profiter des salles pour présenter ses créations, en particulier pour le jeune public. De même, les Ateliers de la Culture et du Patrimoine sont dorénavant transférés au Cellier.


Valoriser les pratiques professionnelles

Si depuis quelques années, le Chemin Vert est devenu la référence dans les arts et spectacles amateurs, que la Cartonnerie est réputée pour sa programmation dans les musiques actuelles, etc., le Cellier associe son nom aux pratiques professionnelles, permettant ainsi une réelle synergie culturelle sur la ville. "Il y a une sélection exigeante des compagnies et de leurs spectacles, mais aussi des expositions qui passent par cette nouvelle adresse".  explique Didier Houdelet, conseiller municipal délégué aux spectacles vivants. Et Pascal Labelle, adjoint au maire délégué à la Culture et au Patrimoine d’insister sur "la volonté de la ville d’associer le Cellier à la recherche permanente d’une offre culturelle complémentaire à ce qui existe déjà sur la ville. C’est cette identité que nous souhaitons donner à ce lieu".

-> Télécharger le programme du 2è trimestre 2016.

En ce moment au Cellier

Exposition Patrimoines revisités : le regard de 5 photographes. -> Plus d'info

LES RENDEZ-VOUS AU CELLIER :

-> Télécharger le programme d'octobre à décembre 2016.

Infos pratiques :

Le Cellier
4 bis rue de Mars
A proximité de l’Hôtel de Ville
03.26.24.58.20
courriel

Accueil du mercredi au dimanche de 14h à 18h.
S'y rendre : City bus arrêt Hôtel de Ville (gratuit : passage toutes les 10 minutes) et
Tram A et B arrêt Cours Langlet.

-> Lire la brochure "Laissez-vous conter Le Cellier"