EXPOFRANCE 2025 : le forum rémois, c’est parti !

C’est officiel, Reims intègre le dossier de candidature de la France pour accueillir l’exposition universelle en 2025. La spécificité de la candidature portée par Jean-Christophe Fromantin, président d’EXPOFRANCE 2025 ? Une organisation multi-sites grâce à des forums thématiques qui rayonnent autour d’un village installé en région parisienne. EXPOFRANCE 2025 a officialisé aujourd’hui, à Paris, en présence d’Arnaud Robinet, la participation des forums thématiques dont celui de Reims, dédié à la bioéconomie.

Type d'évènement

EXPOFRANCE 2025

Date

Description

Le mercredi 22 février 2017, EXPOFRANCE 2025 a accueilli à Paris les élus des grandes métropoles de France dont Arnaud Robinet, maire de Reims, en lice pour accueillir un forum thématique sur le thème de la bioéconomie, un secteur en pointe sur le territoire. Depuis juin 2016, un comité de pilotage Reims EXPOFRANCE 2025, animé par Bruno Forget, commissaire général de la foire de Châlons-en-Champagne, fédère les énergies des acteurs du territoire autour du thème « L’innovation verte au service de la planète » afin d’imaginer un projet à la hauteur des enjeux.

Cette officialisation marque l’aboutissement de la volonté des élus rémois. Aux portes du Grand Paris, le forum thématique du Grand Reims serait parmi les forums les plus directement accessibles depuis le village global. Environ 11 millions de visiteurs sont attendus, selon les estimations réalisées en 2015 par le cabinet Deloitte pour EXPOFRANCE 2025.

Une vitrine pour le secteur de la bioéconomie

Derrière le terme « bioéconomie » se dévoile tout un pan de l’économie champenoise, dont l’ADN est marqué par l’agriculture et le végétal. En effet, cette dernière figure parmi les premières régions céréalières en surfaces cultivées. L’épopée agricole du 20e siècle se poursuit au 21e siècle grâce à la bioéconomie. Cette science du végétal vise à développer les champs d’application issus des ressources « vertes » et renouvelables.

Ce thème de recherche offre d’ores et déjà de nouvelles perspectives, d’où l’émergence d’un pôle de compétitivité pour la valorisation des agroressources, de laboratoires installés sur le site Pomacle-Bazancourt ou encore du pôle d’excellence de recherche et d’innovation pour une ressource durable sur le site de la Ferme 112, devenue Terralab depuis le 14 juin dernier.

La compétition se poursuit

L’officialisation de la présence des forums thématiques métropolitains dans le dossier français ne clôt pas la compétition. La France, première à rendre son dossier de candidature en novembre 2016, est restée seule candidate avant que la ville d’Osaka se déclare pour le Japon (avril 2017), puis Ekaterinbourg pour la Russie et enfin Bakou pour l’Azerbaïdjan le jour de la date de clôture (22 mai 2017). Le vote final des 169 pays membres du Bureau International des Expositions désignera le pays organisateur de l’Exposition universelle de 2025 en novembre 2018.