Plus de 90 nouveaux arbres plantés dans les rues

D’ici la fin de l’année, quatre rues seront concernées par de nouvelles plantations dans le sillage des travaux de voirie, marquant la poursuite de l’action municipale en faveur de la végétalisation de la ville de Reims.

Type d'évènement

écologie urbaine

Date

Description

A chaque rue, son essence d’arbre, sélectionnée pour sa résistance mais aussi pour son adéquation avec le paysage urbain. Rue de Mars, des emplacements ont été prévus pour accueillir cinq cèdrelas, tandis que dix érables champêtres viendront embellir la rue de Cernay.

Sur le boulevard Alexandre de Serbie, dont la deuxième tranche a été rénovée, ce ne sont pas moins de 40 aulnes qui seront alignés. Idem sur le boulevard Jamin qui sera agrémenté de 36 arbres d’une autre variété de cette espèce forestière.

« Évidemment le végétal joue un rôle esthétique, mais c’est loin d’être son seul intérêt, rappelle Laure Miller, adjointe au maire déléguée aux Espaces verts, à l’écologie urbaine et aux espaces publics. L’arbre en particulier a un rôle de régulation de la température dans nos villes, et purifie aussi l’air que nous respirons. Les chercheurs mettent d’ailleurs en évidence l’impact de la présence du végétal sur notre humeur et notre santé au quotidien ! »

Dans ce cadre, la ville de Reims choisit et achète les végétaux puis confie les plantations à une entreprise équipée du matériel adapté pour manier des arbres souvent volumineux. Si le calendrier des prochaines opérations reste à fixer, il est certain que la végétalisation des rues continuera d’aller de pair avec les nombreuses réfections de voirie.

Infos complémentaires

Reims conserve ses « 4 fleurs » !
La bonne nouvelle est tombée en novembre : le jury des villes et villages fleuris, accueilli le 19 juillet dernier, a renouvelé les « 4 fleurs » de la cité des Sacres pour trois ans supplémentaires. Cette décision récompense les actions de la municipalité concernant le fleurissement de la ville et, plus globalement, la qualité du cadre de vie. Elle encourage aussi les projets futurs tel le réaménagement des Promenades dès 2018.