Fonds moderne

Le fonds moderne municipal (1816-1917) est lacunaire en raison de destructions dues au bombardement du 3 mai 1917 qui a causé l'incendie de l'hôtel de ville.

 Quelques archives ont pu être sauvées ou reconstituées, notamment des collections fondamentales telles que délibérations municipales ou registres d'état civil, dont une grande partie est consultable en ligne sur ce site.

Ce fonds est en cours de classement, mais certaines séries sont déjà classées et accessibles : 1C (monographie de la ville de Reims) 1D et 2D (délibérations du conseil municipal et actes de l'administration municipale), 6E (reconnaissances et légitimations, naturalisations, déclarations d'option par les Alsaciens-Lorrains pour la nationalité française), 1G (contributions, administrations financières : impôts directs), 1M à 5M (édifices). Cadre de classement utilisé : séries et sous-séries selon le règlement de 1926.

Concernant la série M très riche en plans, le détail des plans est consultable en salle de lecture.

Lors de votre venue au service d'archives, il convient de vous adresser à la présidence de la salle de lecture pour avoir accès aux archives préclassées ou en cours de classement.

Consultables en ligne :
Outre les délibérations municipales (1D) sont également consultables en ligne la monographie de la ville de Reims par le Docteur Henrot  (1C),  les déclarations d'option par les Alsaciens-Lorrains pour la nationalité française (6E), les plans cadastraux du début du XIXe (1G).

Concernant l'état civil (registres des naissances, mariages, décès et table décennales), se reporter à la rubrique Archives numérisées en ligne

Le programme de numérisation 2018 inclura des plans d'édifices de la période.