Sceaux

ACCES AU MOTEUR DE RECHERCHE

De nombreux sceaux figurent dans le fonds municipal ancien et quelques-uns dans les fonds hospitaliers anciens, ainsi que dans la collection réunie par Prosper Tarbé (fonds privé).

NN9 : sceau de Jean Ier, Comte de Grandpré

NN28 : fragment du sceau de Guillaume-aux-Blanches-Mains du XIIe siècle

 

 

667 : sceau d'Alix, femme de Jean de Thogny de 1271

1337 : sceau de Robert Fournet de 1447

 

 

 

 

FHHGB6-2 : sceau de Louis de Gonzague de Montoue de 158

NN2 : sceau de Louis XVIII de 1816.

Par ailleurs, 512 épreuves tirées dans le moule de la collection des sceaux des Archives nationales furent remises aux Archives de Reims suite aux travaux d'Auguste Coulon, archiviste puis chef du service sigillographique aux Archives nationales. Ce dernier avait en effet réalisé un corpus sigillographique des sceaux en se déplaçant dans différents dépôts. Il constitua ainsi en 1913 un fichier descriptif d'environ 3800 empreintes pour la seule Champagne ! 

En outre, les Archives municipales et communautaires ont réalisé des moulages à partir de moules en élastomère, utilisés notamment dans le cadre du Service éducatif des Archives.

DA185MoAM : sceau de Marie-Antoinette de 1774

DA140MoAM : sceau de Napoléon Ier de 1804

 

 

 

D149MoAM : sceau de la République depuis 1848.

Les descriptions des sceaux originaux et des sceaux moulés sont accessibles par le moteur de recherche dédié (haut de cette page).

La recherche sur le moteur de recherche peut se faire à partir de la référence du sceau (voir ci-dessous), de la cote de l'acte, ou du nom du sigillant (mode recherche simple) ou à partie d'un mot-clé (recherche en mode global texte).

Les sceaux originaux ont été photographiés. Leur image est associée aux notices et rendue accessible à partir du moteur de recherche.

Pour accéder aux notices des documents scellés des fonds municipal ancien, hospitalier ancien et de la collection Prosper Tarbé, se reporter aux rubriques par fonds 

EXPLICATION DES REFERENCES UTILISEES POUR LES SCEAUX :

Les références utilisées et les descriptions sont celles de l'inventaire Coulon. La référence d'un sceau non répertorié par Coulon commence par NN 

Sceaux originaux :
- sceau attaché : numéro de l'inventaire Coulon ou référence en NN. La rubrique "cote de l'acte" indique en outre la cote de l'acte. Exemple : référence du sceau : 1, cote de l'acte : Tarbé I 1
- sceau détaché :  dans ce cas la rubrique "cote de l'acte" reprend par défaut la référence du sceau. Exemple : référence du sceau NN6, cote de l'acte NN6.

Matrices de sceaux : elles incluent à la fin l'abréviation Mat. Exemple : NN4Mat

Moulages de sceaux : une distinction est faite selon la provenance des moulages : collection Coulon, ou collection des moulages réalisés par les  Archives municipales.

En ce qui concerne les moulages Coulon, la référence reprend celle des Archives nationales, suivie de MoC. Exemple : CH1859MoC.

En ce qui concerne les moulages réalisés par les Archives municipales, fabriqués à partir de moules reproduisant des sceaux conservés aux Archives nationales, la référence reprend celle des Archives nationales, suivie de MoAM. Exemple : CH1857MoAM, DA7292MoAM, ... 

Les moulages réalisés en creux incluent Cr dans la référence, ceux à taille agrandie incluent Ag. Exemple : CH1859AgCrMoAM, CH1859AgMoAM.

La référence CH1859AgCrMoAM signifie : sceau moulé par les Archives municipales reproduisant un sceau conservé aux Archives nationales, agrandi et moulé en creux.

 

CH1859Mat : matrice du sceau du Chapitre cathédral de 1363

CH1859MoAM : moulage du sceau du Chapitre cathédral de 1363

 

 

 

 

NN13 : bulle pontificale de Grégoire IX du XIIIe siècle.