Les punaises de lit

Elles sont attirées par les vibrations, la chaleur, les odeurs et le gaz carbonique dégagé par les humains.

Qu’est-ce que c’est ?
La punaise de lit a une forme ovale aplatie de couleur brunâtre, son corps est dépourvu d’ailes et elle mesure 4 à 7 mm de long.

De quoi se nourrit-elle ?

La punaise de lit se nourrit de sang humain tous les 3 à 7 jours pendant la nuit, mais elle peut vivre sans repas jusqu’à 2 ans si les conditions sont favorables.

Comment se reproduit-elle ?
La femelle adulte pond environ 500 oeufs au cours de sa vie.
C’est dans une température comprise entre 14 et 27°C que les oeufs sont pondus.
Il y a 3 étapes de développement chez les punaises de lit :
- Les oeufs : couleur blanche, 1 mm de long, déposés en grappe et fixés un peu partout dans l’habitat.
- La nymphe : plus petite que l’adulte, de couleur claire (difficile à visualiser).
- L’adulte : durée de vie de 5 mois s’il se nourrit régulièrement, mais en état de dormance il peut survivre jusqu’à 2 ans.

 

 

Comment la met-on en évidence ?
- Soit directement à l’oeil nu ou à la loupe : mise en évidence des oeufs ou des punaises.
- Soit indirectement :
▪ par la mise en évidence des déjections qui sont noires et liquides et qui peuvent former de petits amas,
▪ par la mise en évidence de traces de sang sur les draps, témoignant de l’écrasement de punaises lors du sommeil.

Où la trouve-t-on et d’où vient-elle ?

Elle se trouve principalement dans les chambres à coucher où elle se nourrit du sang des dormeurs. Elle fuit la lumière, et se nourrit pendant la nuit.

On la trouve :
- au niveau des pourtours du matelas
- dans les fissures des murs, du plancher, du mobilier, des lambris en contact
- dans les cadres de lit, toutes les structures du lit
- derrière les tableaux, tringles de rideaux, ourlets
- sous les moulures
- dans les prises électriques
- dans le pyjama de la victime


Mais aussi dans n’importe quel objet lui offrant un endroit sombre et étroit où elle peut se cacher.
Le développement de la punaise de lit est en expansion du fait de l’augmentation des voyages et des déplacements (elle se dissimule dans les valises, sacs à dos, ordinateurs portables, meubles, vêtements, literie…), et de sa résistance aux insecticides.


Préfère-t-elle la saleté ?

Elle peut infester des lieux propres et des lieux insalubres. Toutefois elle infeste de préférence les lieux comportant de nombreuses cachettes disponibles (fissures, pièces encombrées, papier peint décollé…).

Quels sont ses effets sur la santé ?
La punaise de lit ne vit pas sur les humains.
Pour se nourrir elle pique l’homme, elle provoque des lésions et des démangeaisons. Les parties découvertes sont les plus souvent atteintes.
Les piqûres ou les lésions sont souvent groupées par trois ou quatre, ressemblent à celles des moustiques et disparaissent au bout de 2 semaines.
La punaise de lit peut également causer des réactions allergiques (urticaire, oedème de Quincke).
Comme toute piqûre il existe un risque infectieux lié à la surinfection de la lésion.
Elle peut être également à l’origine de troubles du sommeil ou d’isolement social.

Quelles sont les méthodes de lutte ?
La lutte contre les punaises est complexe, difficile, longue et coûteuse, et doit se porter sur 5 axes :
1. Un examen médical est recommandé pour établir le diagnostic :
Historique des nuisances (date de début des piqûres, date de véritables nuisances).
Recherche des sites contaminés en examinant l’emplacement des lésions sur le corps de la victime (exemple : si les lésions sont à gauche, rechercher sur la gauche du lit).
2. Recherche active de la punaise de lit
Rechercher dans tous les sites de repos et de propagation des parasites, les punaises, les oeufs, les déjections, les traces de sang, une odeur âcre dans tous les endroits cités précédemment.
Un professionnel de lutte contre les punaises de lit sait identifier le parasite.
3. Méthodes de lutte mécanique-Fiche descriptive des méthodes de lutte contre les punaises de lit
4. Méthodes de lutte chimique-Fiche descriptive des méthodes de lutte contre les punaises de lit
5. Méthodes de prévention
Elles passent par une bonne information du public et des professionnels du nettoyage pour un repérage rapide.
Le signalement devra se faire rapidement au propriétaire ou au professionnel de lutte contre les punaises de lit dès la découverte de ces parasites.
Il est conseillé aux occupants d’un logement de passer régulièrement l’aspirateur dans toutes les pièces, sur les matelas, sommiers, structures de lit…
Il faut minimiser les cachettes propices au développement des punaises de lit en évitant l’installation de tapis, moquettes, papiers-peints ainsi qu’en évitant l’encombrement des logements et des pièces communes.
Il existe des moyens aidant à la détection comme les chiens renifleurs, pièges attractifs à base de CO2, de chaleur ou d’odeur spécifique.


Télécharger la fiche descriptive des méthodes de lutte contre les punaises de lit.

Télécharger la fiche des conseils pratiques en matière d'hygiène.