Actualités

Type d'évènement

Exposition

Date

Description

L’iranienne Shadi Ghadirian, le plasticien Georges Rousse, Jean Brundrit ou Delphine Balley figurent parmi les quarante photographes ayant répondu à l’initiative lancée par l’association rémoise La Salle d’Attente et la ville de Reims. Des artistes internationaux (Afrique du Sud, Iran, Chine, Angleterre…) se mêlent à des photographes amateurs pour livrer un témoignage photographique éphémère sur la question des droits des femmes.

Les 40 photographes ont choisi de collaborer gracieusement à ce projet participatif. Des images instinctives, instantanées, posées, militantes parfois, au-delà des frontières temporelles et géographiques seront associées pour former un patchwork singulier, afin de garder les yeux ouverts sur cette cause.

Lever de rideau, le 8 mars à 17 heures, sous forme d’un collage participatif, sur les portraits, scènes ou détails qui s’afficheront sur une façade jouxtant le cinéma Opéra (rue Théodore Dubois). Les étudiantes de Politiqu'elles, association du campus rémois de Sciences Po, seront en charge de la médiation auprès du public. A noter que des photographies seront affichées à tous les étages des Galeries Lafayette (rue de Vesle), partenaire de l’opération, à partir du 1er mars.

Cet affichage éphémère vient annoncer une grande exposition intitulée « Je, tu, elles » proposée par La Salle d’Attente en janvier 2018. Elle se déroulera au Cellier, lieu atypique et emblématique du patrimoine champenois dédié à la photographie et aux cultures urbaines, dans le cadre de la programmation arts visuels de la ville de Reims.

Infos pratiques :
A partir du 1er mars, dans le centre ville de Reims (Galeries Lafayette), et  collage géant le 8 mars à partir de 17h, sur la façade jouxtant le cinéma Opéra.