Edouard Philippe reçoit l’exécutif rémois

Aujourd’hui, à l’hôtel de Matignon, Catherine Vautrin présidente du Grand Reims et Arnaud Robinet, maire de Reims signent les premiers contrats de maîtrise de la dépense locale avec le Premier Ministre, Edouard Philippe. Leur engagement ? Limiter la hausse des dépenses de fonctionnement à 1,2 % par an, inflation comprise. A la clef de ces contrats ? Une stabilité des dotations, des subventions d’investissement plus importantes et un dialogue renforcé avec l’État. La présence de l’exécutif rémois à Matignon pour cette signature témoigne de la reconnaissance d’une gestion saine et rigoureuse des deux collectivités.

Type d'évènement

information

Date

Description

Catherine Vautrin rappelle ses objectifs pour le Grand Reims : « Nous nous sommes engagés face à nos concitoyens à maintenir une gestion rigoureuse, en stabilisant les taux de fiscalité pour les habitants et en maîtrisant les dépenses de fonctionnement. Ceci tout en poursuivant un haut niveau d’investissements nécessaires pour soutenir l’activité économique et le développement de l’emploi, ainsi qu’en modernisant et développant les équipements de proximité au sein des territoires. Je me félicite de cette contractualisation avec l’État qui est la reconnaissance de notre gestion et de notre implication au niveau du Grand Reims. »

Arnaud Robinet confirme les engagements que tous deux ont pris en 2014 devant les Rémois et se réjouit de cette signature : « Faire de Reims une ville plus sûre, où il fait bon vivre, la doter d’équipements indispensables à cette qualité de vie, dynamiser le tissu économique pour favoriser la création d’emplois, rétablir une véritable solidarité avec tous nos concitoyens. Tels sont les objectifs que nous poursuivons avec mon équipe. Nous réussissons ce pari car nous travaillons au quotidien en ayant à l’esprit les règles que nous nous sommes fixées en début de mandat : maintenir un taux d’investissement élevé tout en maîtrisant l’imposition et en réduisant les dépenses de fonctionnement. Je suis fier de faire partie des premiers signataires de ces contrats de maîtrise de la dépense locale. »