Musée Historique Saint-Remi

Mise à jour le 11 Août 2014 Facebook Twitter Google + Imprimer Envoyer

Déployé sur 17 salles, le fond historique du musée traite de l'histoire rémoise et régionale de la Préhistoire à la Renaissance, à cet ensemble s'ajoute une riche section d'histoire militaire.

Le Musée et la Basilique Saint Remi

 

L'histoire de l'abbaye est intimement liée au développement du culte de saint Remi et à la symbolique des sacres ; les bâtiments actuels qui mêlent avec bonheur architectures classique et médiévale sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La grande richesse des collections du musée historique établi dans les lieux, contribue hautement à l'intérêt et à la renommée des visites du site.


Classée Monument Historique, l'abbaye royale bénéficia d'une importante campagne de restauration pour accueillir les collections du musée historique créé en août 1978.


Le musée Saint-Remi dispose de 3 500 m² d'exposition permanente, répartis sur 17 salles. De plus, les parties historiques du monument comme le cloître, le grand Escalier d'honneur et la salle capitulaire médiévale riche d'une trentaine de petits chapiteaux romans sont à voir.

Les collections du musée, véritable mémoire de Reims et de sa région, sont articulées selon quatre grands départements :

- la ville antique gallo-romaine, ancienne capitale de la Province impériale de Belgica dont les éléments les plus remarquables sont le sarcophage en marbre de Marmara du rémois Flavius Jovinus qui fût général de l'armée romaine en Gaule sous Valentinien 1er et le cénotaphe élevé à la mémoire des fils d'Auguste en l'an 4 après Jésus-Christ pour la cité des Rèmes.


- l'Histoire de l'abbaye royale et de la basilique de Saint-Remi magnifiquement illustrée par la célèbre tenture de la vie de saint Remi, composée de dix tapisseries réalisées entre 1523 et 1531 par un atelier flamant sur les cartons rémois.


- le circuit chronologique d'histoire et d'archéologie développent l'histoire de Reims et de sa région de la Préhistoire à la Renaissance ; la façade de la "Maison des Musiciens" du XIIIe siècle en constitue la pièce majeure avec ses statues de ménestrels dûes au talent de sculptures ayant œuvré à la Cathédrale.


- L'Histoire militaire régionale de l'Antiquité à 1870 rappelant que Reims fut toujours aux grands rendez-vous militaires de l'Histoire de France.