Agissez simplement ! Respirez mieux

Chacun peut agir pour préserver la qualité de l’air et décider de réduire son impact en agissant sur ses pratiques en termes de mobilité et de chauffage de son habitat.
  • À Reims, près d’un quart des émissions de dioxyde d’azote (Nox) est émis par les voitures particulières (Source ATMO GRAND EST)
  • À Reims, près de la moitié des émissions en particules fines (PM10) proviennent du chauffage résidentiel (Source : ATMO GRAND EST)

Mieux se déplacer :

En France, 1 trajet en voiture sur 4 fait moins de 3 km. Plus spécifiquement, en agglomération, 40 % des trajets effectués en voiture font moins de 3 km.

  • J’utilise les modes actifs : marche à pied, vélo, trottinette…
  • Je respecte le code de la rue, mis à jour en 2016, qui permet un meilleur partage de l’espace public entre les voitures, les cyclistes et les piétons.

Posséder un véhicule particulier induit un coût approximativement 20 fois supérieur à l’abonnement annuel moyen des transports publics :

  • Sur le Grand Reims, 72 % des déplacements se font en voiture contre 12 % en transports en commun
  • À Reims 50 % des déplacements se font en voiture contre 7 % en transports en commun

Je privilégie le tramway et le bus, réseau modernisé en 2015

  • Une fréquence de 5 à 6 min pour le tramway
  • Une fréquence de 8 à 10 min pour les lignes 1 à 5

On estime qu’un véhicule en autopartage et le co-voiturage remplacent 8 à 10 voitures individuelles et 15 places de stationnements.

  • Je recours à des pratiques de partage de la voiture

Les habitudes personnelles de conduite peuvent entrainer une consommation de 20 % de carburant en plus.

  • J’adopte l’éco-conduite (réduction de la consommation de carburant* de 7 à 10 % tout en limitant la pollution de l’air)
  • Je coupe mon moteur lors d’arrêts prolongés

Une voiture mal entretenue peut conduire à 25 % consommation en plus.

  • J’entretiens régulièrement mon véhicule

La voiture est le mode de transport où l’usager est le plus exposé.

  • Si l’usage de la voiture n’offre pas d’alternative, j’expérimente l’intermodalité avec les parkings relais (P+R) implantés à proximité immédiate des lignes de transports en commun. Ces parkings sont gratuits si je prends ensuite les transports en commun.

 

Mieux se chauffer :

Les 2/3 des logements ont été construits avant 1974 en l’absence de réglementation thermique et le chauffage représente 67 % des consommations énergétiques d’un foyer. L’isolation est souvent la solution prioritaire pour réduire sa facture.

  • Je rénove efficacement mon habitat
  • Je contacte la plateforme de rénovation énergetique EDDIE pour qu’elle me conseille dans mes choix en termes d’isolation thermique

Un foyer ouvert consomme 7 fois plus de bois et émet 70 fois plus de particules qu’un foyer fermé labellisé « flamme verte 7 étoiles », en polluant l’air extérieur et intérieur.

  • J’étudie le remplacement de mon équipement, si celui-ci a plus de 10 ans
  • Je suis soigneusement les conseils d’utilisation des équipements et assure l’entretien régulier de mon système de chauffage (ramonage une fois par an)

Respecter l’interdiction de brulage à l’air libre des déchets verts

1 tonne de déchets verts brûlée émet en particules autant que les émissions annuelles

  • J’apporte les déchets en déchetterie, où ils feront l’objet d’une valorisation par compostage
  • Je les utilise pour faire mon compost ou pailler mon jardin

Notre air, notre Reims

Ce projet porté par la ville de Reims et la communauté urbaine du Grand Reims, en partenariat avec ATMO Grand Est, s’inscrit dans le cadre d’une volonté du Conseil municipal et de son maire d’agir pour un air de meilleur qualité à Reims en informant les décideurs, sensibilisant la population, prévenant les publics sensibles comme les écoliers et les sportifs et s’inscrivant dans des événements nationaux de mobilisation (semaine du développement durable, journée nationale de la qualité de l’air).

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?