Un bond en avant dans la rénovation urbaine

De nombreuses opérations relevant du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU) viennent de s’achever ou d’être mises en route. Tour des principaux chantiers dans les quartiers prioritaires concernés !

Aménagement urbain

Dans le quartier Croix-Rouge, un plan de relogement a été mis en place pour les locataires de Reims Habitat occupant des immeubles de la rue Pierre Taittinger (31-37-39-45) et de la rue de Rilly-la-Montagne  (12-14) voués à une prochaine démolition. À l’initiative de Plurial Novilia, 168 autres logements sont actuellement en cours de déconstruction entre l’esplanade Paul Cézanne, la place Georges Braque et l’avenue du général Bonaparte. Objectifs de ces percées ponctuelles : dédensifier et désenclaver l’îlot, offrir de nouvelles perspectives sur l’espace public, sécuriser les circulations.

En parallèle, l’organisme logeur procède à la réhabilitation extérieure (isolation thermique, création de balcons, étanchéité des toitures…) et intérieure (sanitaires, chauffage, embellissement et sécurisation des parties communes…) de 274 logements locatifs sociaux. Ce programme devrait baisser de 30 à 40 % la consommation énergétique des ménages.

Dans le secteur Pays de France où il a planifié la démolition d’immeubles d’habitation situés allée des Bourguignons (6 au 20) et allée des Landais (1 au 5), le Foyer Rémois organise avec la ville de Reims en septembre, à l’intention des occupants, une réunion d’information sur la démarche de relogement qui va être mise en place. Le groupe scolaire Joliot-Curie fait de son côté l’objet de gros travaux (3,9 M€) qui ont commencé cet été et vont s’étendre jusqu’en 2023.

Bienvenue à l’espace La Passerelle !

La nouvelle maison de quartier du secteur Pays de France est ouverte au public depuis le 2 septembre. Son nom a été choisi par les habitants eux-mêmes, en lien avec l’équipe d’animation, il s’agit de l’espace La Passerelle. Inscrite au premier programme de rénovation urbaine, cette construction de 1000 m2 de plain-pied remplace et unifie les espaces Pays de France et Watteau qui avaient atteint leurs limites. Après des études entamées en 2017, les derniers aménagements intérieurs ont clôturé cet été un chantier débuté en 2019.

Au sein du quartier Orgeval, la société Plurial Novilia vient d’entamer la démolition partielle du parking souterrain de la rue Léopold Charpentier dont les abords seront à terme réaménagés et végétalisés. Elle consacrera le dernier trimestre de l’année à la suppression consécutive de trois immeubles du secteur ouest : 34 et 22 rue du Docteur Lucien Bettinger (dans l’espace libéré, la collectivité créera un parking à l’usage des familles fréquentant les écoles Charpentier) et 9 rue Pierre de Coubertin. Dans le même secteur, Plurial Novilia a lancé en août la réhabilitation de 157 logements, avec à la clé notamment des économies d’énergie et une meilleure accessibilité des entrées d’immeuble. Dans le secteur Neufchâtel, démarre au nord la réhabilitation de 112 maisons à étage tandis que s’achève au sud celle de 228 logements, dont 28 maisons de plain-pied.

Concertation pour la place Jean Moulin

Dans le quartier Europe, la Ville va ouvrir à partir de cet automne une large concertation sur le devenir du parc Jean Moulin pour intégrer au projet de réaménagement les attentes et les idées des habitants. Dans le quartier des Châtillons, trois chantiers pilotés par Plurial Novilia arrivent à leur terme : la déconstruction de 10 appartements au 8 boulevard Vasco de Gama ; la création sur deux étages de la tour des Argonautes de 18 logements adaptés au vieillissement et bénéficiant d’espaces partagés, qui devraient être inaugurés le 21 septembre ; la réhabilitation de 322 logements dans l’îlot Vasco de Gama- Kerguélen-Descartes.

Cette opération sera complétée par le réaménagement, à partir de cet automne, des espaces extérieurs résidentiels de façon à en conforter l’usage, à valoriser la résidence et à parachever la transformation de cette entrée majeure du quartier. D’autres travaux enclenchés plus récemment progressent bien : la réhabilitation de 376 logements sur l’îlot Blaise Pascal-Dumont d’Urville-Christophe Colomb, de 248 dans le secteur Hodin près de l’espace eau, et la démolition de 52 logements entre la rue Blaise Pascal, la place des Argonautes et l’avenue Georges Hodin. L’idée poursuivie est là encore d’aérer et d’ouvrir les coeurs d’îlot et de créer de nouvelles liaisons, le tout devant contribuer au bien-être des habitants et à l’attractivité du quartier !

Infos Complémentaires

Le renouvellement urbain, c’est quoi ?
Au titre du NPRU* qui a concrètement démarré en 2020, les quartiers Croix Rouge, Orgeval, Europe et Châtillons sont plongés dans un processus de profonde transformation, soutenu par des investissements massifs de l’Etat, des bailleurs sociaux, de la Ville et du Grand Reims. Cette transformation passe actuellement par des opérations de démolition concentrées sur les grands ensembles vieillissants dont les habitants sont accompagnés vers un relogement correspondant à leurs besoins et à leurs possibilités. Elles vont de pair avec d’importants travaux d’amélioration de l’habitat existant, la construction d’une nouvelle offre de logements et une restructuration des espaces publics. Tous ces chantiers auront été engagés d’ici fin décembre 2024.
* Nouveau Programme de Renouvellement Urbain

Quelques chiffres :

  • 1 800 démolitions programmées
  • 300 démolitions déja effectuées

Actus liées

Dernière mise à jour : 06 septembre 2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?