« Je suis #Rémois », la campagne primée par Cap’Com

La campagne « Je suis #Rémois(e) et fier(e) de l'être » a reçu le Prix Cap’Com 2018 dans la catégorie « attractivité et marketing territorial » ce mercredi 5 décembre, lors du 30e Forum de la communication publique et territoriale, organisé à Lyon. Après un reportage diffusé dans le journal télévisé de TF1 le 19 novembre, la campagne rémoise continue de faire parler d’elle, et de la ville de Reims ! Ce prix attribué par l’association nationale des communicants publics a été remis à Karine Pueyo, directrice de la communication de la ville de Reims, en présence de Xavier du Crest, directeur France Handicap International.

Type d'évènement

Information

« Je suis #Rémois et fier de l’être », tel est le nom de la campagne lancée le 1er décembre 2017 par la ville de Reims. Le biscuit rose, la Victoire ailée, le maillot de foot de Raymond Kopa, le bouchon de champagne, le Luchrone ou l’Ange au sourire ont été choisis pour incarner l’identité rémoise. Des symboles affichés dans l’espace public sous des formes diverses afin d’interpeller et de susciter la curiosité.

La campagne, entièrement conçue par la direction de la communication, a révélé tout son potentiel grâce aux relais des habitants qui ont fait fleurir partout ces symboles, tant parmi les commerçants, que les anonymes. La réussite de cette campagne repose sur cette appropriation immédiate et durable !

Une idée, 6 symboles forts…
Les Rémois ne sont-ils pas les meilleurs ambassadeurs de leur ville ? Pour développer le sentiment d’appartenance et affirmer l’image contemporaine de la cité des Sacres, la ville de Reims a sélectionné six visuels représentant des aspects emblématiques de Reims :

  • le fameux biscuit rose, à déguster avec quelques bulles
  • la statue de la Victoire ailée qui toise la vaste place d’Erlon du haut de la fontaine Subé
  • le mythique maillot 9 du stade de Reims porté par Raymond Kopa
  • le champagne bien sûr avec son bouchon
  • le Luchrone, oeuvre monumentale implantée dans l’espace urbain en 1989
  • l’ange au sourire, sublime ornement de la cathédrale

Parti pris graphique et teasing
Un visuel unique qui se détache sur un aplat coloré, une signature « Je suis #Rémois et fier de l’être », le tout porté par un traitement graphique sobre et contemporain… La campagne a débuté sur un mode de teasing le 1er décembre 2017 en s’invitant dans l’espace public sous forme de vitrophanies, autocollants, marquages au sol, affiches et cartes postales. Les principaux sites passants du centre-ville mais également des quartiers périphériques ont été ciblés.

Vote en ligne et déclinaisons multiples
Dans un second temps, la carte de voeux du maire et de ses adjoints a levé définitivement le voile sur l’origine institutionnelle du message en invitant les Rémois à voter pour leur symbole préféré. Les visuels numérotés ont été déclinés sous forme de goodies, en particulier de goodies numériques, pour favoriser la viralité du message sur les réseaux sociaux. Suite au vote clos le 31 janvier 2018, c’est le bouchon qui a été élu symbole préféré des Rémois. Preuve de leur appropriation, les symboles de la campagne ont été utilisés par certains commerçants sur des chocolats ou autres gourmandises !

Le concept offre un large volet de déclinaisons… Pendant la dernière coupe du monde de football, les supporters rémois ont pu se désaltérer dans des gobelets représentant le maillot de foot de Raymond Kopa, enrichis de l’accroche « Je suis # Rémois-e - Je soutiens les Bleus ».