Rentrée scolaire 2018-2019 : la Ville organise un accueil de qualité en temps scolaire, périscolaire comme extrascolaire

La ville de Reims garde l’exigence d’offrir un accueil de qualité aux enfants et aux professionnels dans les écoles pendant le temps scolaire et également d’accompagner au mieux les temps d’apprentissage. A l’issue d’une large concertation, la rentrée 2018-2019 est marquée dans les écoles publiques de Reims par le retour à une semaine avec quatre jours d’école. L’ambition de la ville de Reims d’assurer le bien-être et le développement des enfants pendant le temps extrascolaire se traduit par une offre renouvelée et diversifiée pour l’accueil des enfants le mercredi, à la fois par ses services et par plusieurs maisons de quartier.

Type d'évènement

Scolarité

La 12e ville de France gère 50 groupes scolaires et accueille au total près de 15 700 enfants. Elle investit des montants très conséquents pour l’entretien et la modernisation de ses bâtiments scolaires. Elle déploie également un plan numérique d’ampleur – 3,5 M€ sur la mandature. Il est désormais réalisé à hauteur de 90%. Côté temps extrascolaire, son ambition éducative se décline à l’envi autour d’une orientation majeure, celle de mettre en place des passerelles. Ainsi, les temps de loisirs que ses services et les maisons de quartier organisent le mercredi sont des temps passerelle vers les clubs, vers les structures culturelles et constituent des opportunités de rencontres entre habitants de quartiers différents.

Quelques chiffres clés pour la rentrée 2018-2019 à Reims

  • 15.700 enfants environ au 30 août 2018 (près de 6 200 en école maternelle et près de 9 450 en école élémentaire)
  • 104 écoles, 695 classes soit plus d’une trentaine d’ouvertures de classes (résultant principalement du dédoublement des classes de CE1 en REP+ et de CEP en REP). Ces dédoublements impactent 21 écoles
  • Pour rappel, 13 écoles avec les niveaux des classes de CP dédoublées en REP+ (en 2017-2018)
  • Plus de 6,5 M€ investis (bâtiments, chauffage, mise en accessibilité, cours d’écoles, outils numériques à vocation pédagogique ou classes mobiles).
  • + 34 classes mobiles (9 iPad en maternelle, 15 en élémentaire), + 21 tableaux numériques interactifs
  • 200 ordinateurs mis à jour ou remplacés cet été 
  • 250 écrans plats installés en remplacement d’écrans cathodiques
  • 8 300 repas/jour préparés par la Caisse des Ecoles pour 64 restaurants scolaires, 100 fournisseurs et producteurs locaux 
  • 70 000 € pour le renouvellement des fours de régénérations et des armoires réfrigérantes
  • 84 000 € pour rénover le mobilier de 6 restaurants
  • 22 % de produits bio ou issus de producteurs locaux (100 fournisseurs et producteurs locaux)
  • 3,48 €, la participation financière moyenne de la Ville de Reims sur le prix d’un repas soit 46,8 %
  • 364 %, l’augmentation des paiements par internet, aux dépens des moyens traditionnels de règlement (chèques – 27,3 %, espèces – 11 %, carte bancaire - 47 %, etc.) 
  • 0,8% la hausse des tarifs de la Caisse des Ecoles pour septembre
  • 8 900 kg de biodéchets sont produits par la cuisine centrale sont collectés pour être valorisés localement par un centre de traitement agréé
  • 1 lieu unique - le 21 rue du Temple - pour l’accueil des familles pour les inscriptions des enfants à l'école, à la restauration scolaire, à l’accueil périscolaire, aux centres de loisirs (mercredis et vacances scolaires).

Poursuite de l’amélioration du confort des enfants et adultes en sites scolaires

  • 2,96 M € pour l’été (plus de 4 M € sur l’année) de travaux d’entretien, de rénovation,
  • 747 597 € cet été d’interventions liées au chauffage (chaufferie, réseaux) surtout école du Dr Roux,
  • 1,5 M€  dans 13 écoles pour la mise en accessibilité (facilitant l’accueil du public avec une déficience sensorielle ou motrice)

Un Plan pour l’Ecole Numérique réalisé à hauteur de 90 % : équité à l’échelle de la ville entière

L’équité, précisément la possibilité offerte à chaque petit Rémois et chaque petite Rémoise de s’approprier l’outil numérique, tel est l’objectif du programme d’investissement programmé à hauteur de 3,1 M € de 2016 à 2019. La répartition entre écoles est arbitrée par les Inspecteurs de l’Education Nationale. Le Plan Numérique de la Ville crée ainsi une continuité entre l’école et le collège. Un budget de 400 000 euros de fonctionnement est également inclus dans ce plan (maintenance,…).

Les nouveautés apportées cette année autour de la restauration scolaire

Pour faciliter la vie des familles, deux innovations sont prévues, portées par le service du Guichet unique : au cours du 1er semestre 2018 a été mise en place la réinscription automatique effective pour la rentrée de septembre, le développement de la mensualisation des factures.

Pour les professionnels : une lingerie rénovée pour maintenir le niveau de qualité des équipements mis à la disposition du personnel de cuisine, de livraison, du secteur technique et des offices de restauration, soit 41 personnes.

Côté petits usagers : remplacement des 10 000 traditionnelles assiettes blanches par des pièces bordées de bleu, vert, rouge ou de jaune et acquisition de verres « petit format » de 9 cl, plus adaptés aux petites mains des enfants scolarisés en école maternelle.

Durée du temps périscolaire réduite et maintien de l’exigence d’un accueil gratuit et de qualité

L’accueil en temps périscolaire se fera en matinée de 7 h 30 à  8 h 30, à la pause méridienne entre 11 h 30 et 13 h 30 et le soir entre 16 h 30 et 17 h 45. Le service périscolaire touche 15 600 élèves et répond à un objectif éducatif majeur de la Ville : offrir à chaque enfant un parcours éducatif cohérent, en continuité avec les projets des écoles et de qualité (adapté aux niveaux d’âge et visant l’accès à des pratiques variées, au développement d’une conscience citoyenne). Des temps forts et échanges entre écoles se dérouleront à nouveau cette année autour : du conseil municipal des enfants, de la Semaine du goût, de la Journée des droits de l’enfant, du développement durable. Des activités et ateliers supposant des déplacements ne pouvant se faire pendant le temps périscolaire faute de temps suffisant, c’est désormais pendant le temps extrascolaire qu’ils seront proposés.

« Mercredis loisirs » ou les formules proposées pour les semaines avec 4 jours d’école 

A l’issue d’une large concertation conduite entre octobre et décembre 2017, le retour à une semaine avec 4 jours d’école a été demandé par une très large majorité de familles et d’équipes éducatives (70% des familles ayant répondu à un questionnaire de la Ville y étaient favorables et 95% des Conseils d’Ecole également). Près de 6 000 questionnaires remplis avaient été recueillis.

La ville de Reims a souhaité que les familles bénéficient d’une offre diversifiée dans les contenus, adaptée aux âges des enfants et souple dans la durée. Les formules proposées pour cette rentrée s’appuient sur l’expertise acquise par le service périscolaire en matière d’ouverture aux équipements et acteurs du champ associatif, sur le succès des stages de sport en centres de loisirs proposés depuis 2014 pour les 7-11 ans.

L’ambition de la Ville est de soutenir la socialisation, le développement, l’épanouissement des enfants, de leur faire découvrir les offres de Reims. Ainsi, en créant une Ecole Municipale des Sports gratuite, la ville de Reims tient à inciter les plus jeunes à pratiquer le sport de leur choix, à partir d’un panel de découvertes. Plus encore, elle compte également sur ce type de dispositif pour développer la mixité sociale, transmettre des valeurs à chaque bénéficiaire du dispositif.

A partir du mercredi 5 septembre, l’offre d’accueil des enfants de maternelle et d’élémentaires de la Ville et des maisons de quartier se décline en :

  • un accueil dans 2 centres de loisirs multi-activités pour les 3 - 11 ans, Martin Peller et Dauphinot (ce dernier ayant été créé pour cette rentrée). L’accueil est proposé au choix : le matin, l’après-midi ou toute la journée avec une amplitude maximale de 8 h à 18 h.
  • un accueil gratuit dans l’Ecole Municipale du Sport, le mercredi matin, de 9 h 30 à  11 h, pour les 7-11 ans, dans 9 équipements municipaux à partir du 12 septembre, avec la possibilité de choisir de découvrir un sport par périodes d’un trimestre (8 au choix, du 12 septembre au 19 décembre 2018).
  • un accueil refondu et varié dans les centres de loisirs de 11 maisons de quartier, avec une souplesse dans la durée de l’accueil et la possibilité de participer à un atelier de découverte régulier. Précisons que l’Association des Maisons de Quartier de Reims est un partenaire de premier plan de la ville de Reims, notamment pour les contenus des temps périscolaires et qu’elle reçoit une subvention spécifique pour ses propositions en termes de centres de loisirs pendant cette année scolaire.
  • une expérimentation culturelle, de novembre à décembre 2018
    Dans le sillage d’expériences bénéfiques d’ateliers organisés par la bibliothèque municipale pendant le temps périscolaire, des ateliers à contenu culturel vont être mis en place le mercredi, à titre expérimental et dans deux écoles, l’une à Orgeval et l’autre à Croix-Rouge.