Revoir le Conseil municipal en vidéo !

La séance du Conseil municipal du 25 mars 2019 est disponible en VOD (vidéo à la demande).

Type d'évènement

Démocratie - Vie municipale

Le Conseil municipal s'est réuni ce lundi 25 mars dans la salle du conseil de l'Hôtel de Ville de Reims.

Comme pour chaque conseil, vous avez désormais la possibilité de revoir en vidéo, les débats et délibérations de vos conseillers municipaux.

-> Pour cela, cliquez sur le lien suivant pour accéder à la vidéo.

Le prochain Conseil municipal se réunira le lundi 13 mai 2019 à 18h30, dans la salle du conseil de l'Hôtel de Ville de Reims.

 

Le résumé des points abordés lors du conseil municipal du lundi 25 mars 2019

Un ordre du jour dense pour ce 2e conseil municipal de l’année 2019. Une soixantaine de délibérations pour des sujets les plus divers, reflets des compétences multiples de la collectivité. Des subventions pour un montant total dépassant 3,880 M d’euros sont proposées au vote de l’assemblée et de nombreuses manifestations accompagnées par la Ville témoignent de l’effervescence culturelle et sportive.

N° 42 - Hommage à Mohamed Savane

Mercredi 13 février dernier, Mohamed Hère Savane, adolescent de Croix-Rouge âgé de 15 ans succombait à une crise cardiaque alors qu’il jouait avec des amis sur le City stade de Croix-Rouge situé le long de l’Avenue François Mauriac. De nombreux habitants du quartier se sont mobilisés pour qu’un hommage légitime puisse lui être rendu, afin d’honorer sa mémoire. Arnaud Robinet a souhaité que ce terrain multisports porte désormais son nom en accord avec la volonté de sa famille.

N° 43 - Vote des taux - fiscalité directe locale

En conformité avec l’engagement de la municipalité de ne pas accroître la pression fiscale, les taux d’imposition des ménages n’augmenteront pas en 2019. Ils seront identiques à ceux votés en 2017, suite à la création de la communauté urbaine du Grand Reims et à la mise en place du Pacte de neutralisation fiscale adopté par le conseil communautaire.

  • taxe d’habitation : 19,19 %,
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 29,26 %,
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 24,10 %.

N° 44 – Modification de tarifs des services municipaux

Afin de faciliter le travail des artisans sur le domaine public et après échange avec les représentants de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et de la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), il est proposé de modifier certains tarifs relatifs à l’occupation du domaine public, votés en décembre 2018 et d’en ajouter, davantage adaptés.

La réglementation du stationnement payant sur le parking du Boulingrin a été modifiée dans le but de favoriser la fréquentation des Halles et des commerces des rues du Temple et de Mars. Une heure gratuite sans prise obligatoire d’un ticket payant minimum est offerte dans la limite d’une fois par jour par véhicule.

N° 45 – Attribution de subventions

Une délibération a pour objet de formaliser le soutien de la Ville aux associations, notamment au moyen de subventions. Associations culturelles, sanitaires, sociales, étudiantes, économiques, protocolaires, etc. se partagent 780 096,68 €

  • Subventions aux associations culturelles : 106 770 €
  • Subvention en faveur des relations internationales : 4 750 €
  • Subventions à caractère sanitaire : 68 727 €
  • Subventions à des associations étudiantes : 13 000 €
  • Subventions aux associations éducatives : 25 330 €
  • Subventions en faveur des temps périscolaires : 70 239,68 €
  • Subventions en faveur de la jeunesse : 59 831 €
  • Subventions aux associations sportives : 272 453 €
  • Subventions à caractère économique : 34 600 €
  • Subventions en faveur du cadre de vie : 119 396 €
  • Subventions en faveur des associations protocolaires : 5 000 €

N° 47 - Contrat de partenariat avec la région Grand Est

La région Grand Est s’engage à apporter une contribution de 134 millions d’euros sur 3 ans aux projets portés par la ville de Reims et le Grand Reims.

Arnaud ROBINET, maire de Reims, Catherine VAUTRIN, présidente du Grand Reims et Jean ROTTNER, président de la région Grand Est ont signé le 5 mars, un protocole d’accord, les engageant à une collaboration étroite au service d’une ambition partagée pour le développement du territoire. Le conseil municipal à la suite du conseil communautaire est invité à valider le contrat de partenariat formalisant ainsi la relation privilégiée entre l’agglomération rémoise et la région Grand Est, afin d’organiser la complémentarité de leurs actions en matière de développement économique, d’aménagement du territoire, d’enseignement supérieur, de mobilité, de renouvellement urbain, et de création d’équipements structurants.

Le contrat de partenariat a pour ambition de créer les synergies nécessaires entre les politiques publiques de la ville de Reims, de la communauté urbaine du Grand Reims et de la région Grand Est, afin de conforter l’attractivité de l’agglomération rémoise et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants. Cela se traduit par une coordination et une collaboration étroites sur des projets conséquents estimés à 941,6 millions d’euros.

  • Ce contrat répertorie l’ensemble des opérations d’aménagement et d’investissement publics locaux du territoire et notamment : la construction de la Grande salle événementielle et la modernisation du Parc des expositions, soutenues par la région Grand Est à hauteur de 6 millions d’euros
  • le renouvellement urbain dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, qui représente un investissement de 365 millions d’euros, dont 8 millions d’euros de la région Grand Est
  • la restructuration du Musée des Beaux-Arts de Reims, dont la région Grand Est prendra en charge 25 % du coût d’investissement
  • la création de réserves mutualisées des musées de la Ville, soutenue par la région Grand Est à hauteur de 2,76 millions d’euros sur un montant total de 13 millions d’euros
  • la création d’un site patrimonial remarquable permettant de préserver et mettre en valeur le patrimoine historique du centre-ville de Reims, sous l’autorité scientifique du service de l’Inventaire de la région Grand Est
  • la mise en valeur du patrimoine de la ville grâce à l’aménagement d’espaces publics de qualité, avec une participation régionale de 500 000 € pour le réaménagement des abords de la basilique Saint-Remi et la requalification des Hautes Promenades, qui se poursuivra par celle des Basses Promenades d’ici à 2021.

N° 47 - La magnifique society

Dès sa 1ère édition en 2017, La Magnifique Society a remporté un réel succès auprès d’un public très éclectique et dont l’origine dépasse largement les limites de la ville. La prochaine édition est programmée du 13 au 15 juin 2019 et se déroulera comme les précédentes au parc de Champagne, avec davantage d’espaces pour les concerts, pour une jauge augmentée et un meilleur confort du public.

La Ville soutient son organisateur, la REMCA – la Cartonnerie en lui octroyant d’une part, une subvention de 540 000 € pour l’organisation de cet évènement et d’autre part une aide technique et logistique.

N° 51 - Adhésion à l’association Française des Fundraisers (AFF)

L’Association Française des Fundraisers (AFF) dont la collectivité partage les valeurs et les objectifs, a pour but de promouvoir le mécénat d’entreprise en France dans tous les domaines d’intérêt général. Elle s’investit notamment dans le soutien des entreprises et l’accompagnement dans la gestion et l’évolution des politiques de mécénat sur le plan stratégique, juridique et fiscal, l’animation d’un réseau d’échanges d’expériences, la formation et l’accompagnement des acteurs du mécénat.

La ville de Reims va adhérer à l’AFF à travers la responsable de la Mission pour ainsi redonner une impulsion supplémentaire à la démarche de mécénat.

Depuis 2014, le mécénat rémois représente environ 2 millions d’euros dont 88% de mécénat d’entreprises (financier, nature et compétences). 

La ville de Reims développe les actions de mécénat pour entretenir ou rénover son patrimoine, acquérir des biens historiques. Cette politique volontariste sait fédérer entreprises et particuliers autour du patrimoine rémois pour soutenir des actions avec du financement (entreprises et particuliers), ou des aides en nature ou en compétence (entreprises).

Pour 2019, les projets soutenus par le mécénat, toujours en nature, en espèces et en compétences dans le cadre de la politique de la Ville, validés lors d’un précédent conseil municipal, seront les suivants :

  • la restauration des parements et des décors de la Porte de Mars
  • le projet de valorisation du patrimoine UNESCO de la Ville, notamment avec la production et la diffusion d’un nouveau spectacle pour la Cathédrale de Reims, la Basilique Saint-Rémi et un parcours déambulatoire dans la Ville reliant les deux sites historiques
  • le déplacement du Luchrone
  • les manifestations estivales « Un été à Reims », « Place aux Jeux » et « Reims Vital Eté »,
  • les actions intergénérationnelles, « Semaine Bleue 2019 » et jardin « Coup de Pousse »
  • le Festival International des Sports Extrêmes (FISE) 2019
  • les Journées européennes du patrimoine 2019
  • I Love Reims Campus 2019

N° 53 - Association des maisons de quartier de Reims

Espaces de rencontres et d'échanges, les Maisons de quartier de Reims sont des structures ouvertes à tous et où bénévoles et professionnels développent des projets d'animation pour répondre aux besoins des familles et des différentes populations, en favorisant la participation des habitants, et ce en lien avec d'autres acteurs sociaux, éducatifs et culturels.

La ville de Reims est un soutien financier de premier plan des maisons de quartier et de l’AMQR (association des Maisons de quartier). Derniers projets d’envergure lancés par la Ville, la construction d’une nouvelle maison de quartier aux Épinettes (1ère pierre en octobre 2018) et un nouveau projet d’équipement à Croix-Rouge Pays de France (présenté en septembre 2018).

Le conseil municipal du 25 mars doit valider un certain nombre d’aides en matière d’équipement ou de fonctionnement, en soutien à de nombreux projets pour un montant total de 540 105 €.

  • 120 000 € : équipement
  • 91 025 € : animation globale et la vie associative
  • 68 000 € : actions jeunesse
  • 61 000 € : mise en place des accueils de loisirs du mercredi
  • 12 700 € : actions séniors / intergénérationnelles
  • 95 380 € : actions famille/parentalité
  • 32 000 € : actions culturelles
  • 60 000 € : le projet DEMOS

N° 56 - Projet éducatif de territoire - plan mercredi

Après évaluation du dernier Projet Educatif de Territoire, consultation des parents et des conseils des écoles publiques de Reims, avec le passage à la semaine scolaire sur 4 jours, la Ville a construit un nouveau Projet Educatif de Territoire intégrant un partenariat fort avec l’Etat au travers du Plan mercredi notamment.

3 axes ont été définis qui concernent également le Plan Mercredi et la Charte qualité, coconstruits avec l’Association des Maisons de Quartier de Reims.

  • Développer la mixité (sociale, sexuelle, générationnelle, territoriale, culturelle) sur tous les champs d’action au travers du sport, de la culture, des loisirs, au sein des activités, des actions, des projets, à propos de la représentation, des relations, des liens
  • Favoriser la notion de Parcours d’Education Artistique et Culturel : créer un outil de suivi, de proposition, de cohérence des parcours, favoriser la découverte de la Ville, de son patrimoine et de ses ressources, développer l’offre et les approches liées au parcours artistique et culturel afin de garantir son adaptation et sa pertinence en fonction des publics, des lieux, des spécificités, des besoins
  • Promouvoir la découverte des sciences et du développement durable : développer la culture scientifique, accompagner et valoriser les démarches à vocation de développement durable, favoriser la connaissance du milieu naturel.

N° 62 et suivantes – Effervescence sportive et exception rémoise

2019 sera une année exceptionnelle sur le plan sportif avec deux évènements planétaires sur le sol rémois : la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019TM et 6 matches disputés à Delaune ainsi que 2 journées sous les couleurs du Tour de France. Ville d’exceptions, Reims est la seule ville de province à accueillir ces 2 manifestations.

De nombreux temps forts soutenus par la Ville, rythmeront le printemps en amont de ces rendez-vous exceptionnels. Du foot bien sûr mais pas seulement. En voici quelques-uns :

  •  jeudi 4 avril 2019, le C.U.B.E., Challenge Urbain Business Etudiant regroupe des équipes des grandes écoles rémoises et régionales qui, en participant à un raid urbain, résolvent une problématique d’entreprise en réponse à une volonté partagée par la Ville, le Medef Sport 51 et la FFSU, de développement des relations entre les dynamiques d’entreprises et les valeurs du sport
  • mercredi 10 avril 2019, 8e  tournoi « Foot et Citoyenneté » sur le stade Louis Blériot organisé par l’association Médias Saint Jean-Baptiste de la Salle – Radio Jeune Reims avec 20 équipes d’U13, enfants âgés entre 12 et 14 ans, équipes masculines, féminines ou mixtes. Les équipes participeront à des ateliers de sensibilisation à la citoyenneté mis en place par les partenaires de l’opération
  • du samedi 4 au dimanche 5 mai 2019, le Festival foot U13 Pitch organisé par la Ligue Grand Est de Football au Complexe des Eglantines réunit l’ensemble des licenciés U13, filles et garçons, et se déroule sur trois phases départementales, régionales et nationale
  • samedi 4 mai, le Parc de Champagne accueille la première étape du Champagne Footgolf Tour organisé par l’Association française de Footgolf
  • samedi 11 mai 2019 l’association Europe Top Team France organise au complexe René Tys son deuxième gala Fight in Reims. Au programme, 10 combats, de grappling, ou de grappling fight, sports issus de la lutte et du ju jitsu brésilien
  • samedi 18 mai 2019, en soirée, les coureurs s’approprieront le cœur de la ville pour la huitième édition de la Foulée des Sacres
  • du 21 au 24 mai 2019, l’UNSS organise le championnat de France de football féminin UNSS, au Gymnase Géo André. Cette compétition rassemblera 32 équipes minimes filles, soit près de 500 joueuses qui s’affronteront sur les terrains rémois
  • mercredi 29 mai 2019 et le mardi 26 novembre 2019 par l’Entente Family Stade de Reims Athlétisme organise deux corridas pour tous les Rémois au sein des quartiers Orgeval dans les starts  et Tout le monde court à Croix Rouge.

N° 71 et 72 - Soutien financier aux associations sportives

Un montant total de 1 820 519 € est attribué à 30 associations sportives rémoises pour leur fonctionnement sur 2019.

La Société Hippique de Reims reçoit une subvention de 45 000 € pour l’organisation du concours international de saut d’obstacles de Reims 3* qui aura lieu du jeudi 23 mai au dimanche 2 juin 2019 au Parc de Champagne,

N° 75 - Structures culturelles - subventions

Cette délibération a pour objet de formaliser le soutien de la Ville, dans le cadre de leurs projets 2019, au moyen de subventions à 7 structures culturelles, qui chacune dans son domaine, œuvre pour la promotion et le développement de la culture au bénéfice des Rémoises et des Rémois. Ce sont l’Association pour le Développement de l’Activité Culturelle du Conservatoire (ADAC), Toutes Recherches Artistiques et de création (TRAC), Le Jardin Parallèle, Velours, Bronca, Césaré, La SCOP Jazzus Productions.

Elles se partagent un total de 206 000 €

N° 82 et 83 - Dons

Un généreux donateur propose d’enrichir les collections patrimoniales de la Bibliothèque Municipale par la donation d’un ensemble de documents constitué de photographies, épreuves, correspondances, manuscrits et documents divers consacrés au poète et essayiste André Rolland de Renéville. André Rolland de Renéville (1903-1962) a été membre du mouvement littéraire du Grand jeu de 1927 à 1932, ce groupe d’obédience surréaliste créé en 1925 par quatre jeunes Rémois, René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vailland et Pierre Minet. La Bibliothèque Municipale conserve déjà de nombreux documents ayant trait au mouvement, aux auteurs du Grand jeu, et notamment à Rolland de Renéville.

Un espace du nouveau musée des Beaux-Arts exposera sous l’intitulé « Salle à manger Joseph et Jeanne Krug 1904 » une donation de M et Mme Rémi Krug.

N° 90 – Accès au restaurant municipal pour les agents du CIRFA

Proximité géographique et réputation des repas servis obligent : le chef du restaurant municipal accueillera prochainement de nouveaux convives. Après les agents rémois du ministère de la justice et les salariés de plusieurs maisons de champagne, c’est au tour des agents du Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées de Reims (CIRFA) d’être accueillis au restaurant municipal pendant la pause méridienne.

N° 91 – Reims Grand Centre - protocole transactionnel avec la carrosserie rémoise

Dans le cadre du projet Reims Grand Centre, la ville de Reims et la carrosserie rémoise ont conclu un accord transactionnel pour libérer la parcelle occupée par le garage. La Ville s’engage à verser la somme de 500 000 € à titre d’indemnité d’éviction et pourra contribuer aux frais de déménagement à hauteur de 100 000 €.