Stationnement payant : 15 minutes gratuites

Ce sera effectif à partir du 3 septembre 2018, les automobilistes pourront stationner 15 minutes gratuitement dans les zones rouge et orange, ainsi que dans certaines rues de la zone verte (nouvelle zone jaune). Cette disposition a pour objectif de faciliter le stationnement de courte durée et d’augmenter le taux de rotation des véhicules avec un effet bénéfique pour le commerce de centre-ville.

Type d'évènement

Information

Il s’agit avec ce dispositif, comme avec l’ensemble des mesures prises depuis 2014, d’inciter les automobilistes à faire le choix du commerce de centre-ville. Cela s’intègre dans une stratégie globale, équilibrée et pragmatique : d’une part libérer de l’espace public pour mieux le faire partager entre piétons, cyclistes et automobilistes et ainsi améliorer la qualité de vie et d’autre part, pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement que de prendre leur voiture, améliorer la fluidité du trafic en optimisant le stationnement.

Cette optimisation passe par le fait de pouvoir se garer « à la bonne place » selon les usages de chacun : les parkings relais associés aux transports en commun, les parkings en ouvrage et les parcs en enclos (avec une politique tarifaire attractive) et, enfin, le stationnement sur voirie sans pour autant chercher à ramener davantage de flux automobile en centre-ville.

La prise de ticket de stationnement sera obligatoire sur l’ensemble des places, y compris les arrêts minute (il en existe 345 aujourd’hui, dont 116 créés depuis 2014.). Cette disposition permettra de faciliter le contrôle par les ASVP et de mieux faire respecter les arrêts-minute.

Cette disposition, s’inscrit dans une logique déjà suivie par bon nombre de villes comme Toulouse, Grenoble, Rouen, Saint-Etienne, Valence ou, plus près de Reims, Troyes.