Des réussites au féminin

En ce mois de la Journée internationale des droits des femmes (le 8 mars), il est bon de rappeler combien à Reims les plus belles réussites se déclinent souvent avec un « e ». Qu’elles soient chercheuses, cheffes d’entreprise ou musiciennes, ces femmes ont toutes un point commun : l’ambition de réussir et de se démarquer. Héroïnes anonymes et Rémoises accomplies, elles expriment chaque jour un peu plus leur talent.

Marie-Aude Bur, exemple de pugnacité

Cheffe d’entreprise rémoise spécialisée dans le vérin pneumatique, Marie-Aude Bur est un exemple de réussite au féminin. « C’est avant tout l’ambition de réaliser une activité qui me passionne », avance l’entrepreneuse basée à Sillery.

Partie de zéro et soucieuse de développer son activité dans un milieu où seulement 0,2 % de femmes sont à la tête d’une entreprise qu’elles ont elles-mêmes créée, Marie-Aude Bur dirige une filiale du groupe italien Air Work industries.

Lancée depuis quatre ans, cette start-up a déjà réalisé un chiffre d’affaire d’1 million d’euros et compte désormais sept employés, contre trois au départ. « Mon  prochain objectif : le maintien des emplois tout en continuant à créer de la richesse et à gagner encore en visibilité », conclut la Rémoise.

-> Plus d'infos sur l'entreprise www.airwork.it/fr

Sabine Gobert ou le tourisme innovant

Autre profil pour une toute autre vocation : depuis 2014, Sabine Gobert fait découvrir Reims de façon ludique et avec humour aux visiteurs du monde entier. Fière d’être Rémoise et soucieuse de faire découvrir sa ville au plus grand nombre, elle a ainsi créé Reims by Escapium et City in my bag. Ce nouveau concept est simple : c’est une « VisitBox » pour deux à quatre personnes, regorgeant de secrets et d’anecdotes historiques sur la ville, ainsi que des surprises à partager tout au long du parcours.

Issue du monde des loisirs et ancienne salariée de grands groupes à Paris, Sabine Gobert a souhaité réaliser un retour aux sources, « dans une ville qui a évolué dans le bon sens et qui est devenue un très beau terrain de jeu », souligne-t-elle. Dans le détail, une équipe de trois personnes, épaulée par quinze saisonniers, s’occupe d’agrémenter les parcours itinérants insolites de City in my bag, s’appliquant par ailleurs à  étendre ces VisitBox à travers la France.

-> Plus d'infos sur les entreprises : www.cityinmybag.com / www.escapium.com

Marine Bailleul, la harpiste de talent

Musicienne depuis son plus jeune âge, Marine Bailleul, connue sous le pseudonyme de « Gustine », a forgé son parcours au fil des années. Cette Rémoise d’adoption a fait ses classes au Conservatoire de Reims en piano puis à la harpe. Après dix ans de tournée en concerts, dont une belle collaboration avec le DJ de renommée Fakear, la jeune artiste participe actuellement au concours « The Voice » sur TF1.

« Mes proches m’ont incitée à y participer. J’ai été détectée par des « chasseurs de tête » qui m’ont invité à prendre part à cette aventure. Les directeurs de casting sont également ceux des comédies musicales, un univers qui m’intéresse. Je suis totalement libre sur mes choix musicaux et l’équipe de « The Voice » porte une très grande attention aux talents en scène », relate « Gustine ».

Une aventure qui se fond dans son emploi du temps quotidien, alternant entre cours de chant donnés au conservatoire de Beauvais, et éveil musical au sein du « Lieu », son école de musiques actuelles, située près du studio Césaré à Reims et qui compte déjà plus de cent élèves.

-> Une vidéo de Marine Bailleul lors de "The Voice 2020"

Jane Hubert, de la thèse à la création

Enseignant-chercheur à l’Institut de chimie moléculaire de Reims, Jane Hubert a valorisé ses travaux de recherche pour lancer une start-up il y a un an et demi.

« Ma principale thématique de recherche consistait à développer des méthodes permettant d’accélérer l’identification de molécules actives dans les ressources naturelles. De plus en plus d’industriels se sont intéressés à notre expertise en analyse des substances  naturelles, ce qui nous a conduit à créer une entreprise dédiée à cette activité », poursuit Jane Hubert.

Lancée depuis octobre 2018, NatExplore emploie deux salariés à temps plein et est spécialisée dans la mise  en oeuvre de stratégies innovantes pour l’analyse d’extraits naturels.

-> Plus d'infos sur l'entreprise www.nat-explore.com

Sourdline, une voix accessible

Issue d’une famille de parents sourds, Caroline Mitanne y a développé sa force et son parcours de vie. « J’accompagnais mes parents au quotidien, notamment dans les tâches administratives. Cette expérience m’a incitée à lancer une première activité pour les sourds en 2004, sous forme d’assistance téléphonique payante », se souvient Caroline Mitanne.

Suite à cette expérience, elle a créé « Sourdline », un centre d’appel adapté, animé par des sourds et malentendants en région parisienne. « Depuis 2019, nous souhaitons nous implanter à Reims car c’est une ville qui compte une part importante de sourds, et qui par ailleurs accueille le festival « Clin d’oeil », destiné à ce public, tous les deux ans en juillet.

De plus, le cadre est idéal pour y développer notre activité qui sera installée au Village by CA à Bezannes avant l’été 2020 », confie Caroline Mitanne.

-> Plus d'infos sur www.sourdline.com

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Information complémentaire :

Un hommage à l’occasion de la journée internationale des femmes est prévu à 11h ce dimanche 8 mars, au monument aux Infirmières (place Aristide Briand).

Le Marché d’ "ELLES", le rendez-vous annuel des femmes pleines de talents

Le village de Cernay-les-Reims s’apprête pour la septième année consécutive  à accueillir à l’occasion de la journée internationale de la femme, plus de 45 créatrices et productrices durant tout le week-end, les 7 et 8 mars 2020.  -> Plus d'infos