La Magnifique Society

De retour pour une troisième édition du 13 au 15 juin, le festival s’installe de nouveau au parc de Champagne. Variée et internationale, la programmation fera vibrer les prémisses de l’été rémois avec plus de 40 artistes à l’affiche...

Un troisième round bucolique et éclectique

Après deux très belles premières éditions, la Magnifique Society revient pour un nouveau temps fort bucolique au coeur du parc de Champagne. Porté par la Cartonnerie et soutenu par la ville de Reims, l’évènement investira cette année encore l’écrin de verdure rémois. Organisée pour la première fois du jeudi au samedi, l’édition proposera des styles musicaux éclectiques en provenance des quatre coins du monde et mêlant airs pop électroniques, hip-hop ou encore rock indé.

En têtes d’affiche, la french pop de Christine and The Queens, les inclassables « raveurs » sud-africains Die Antwoord, le rappeur Nekfeu ou encore les Ecossais de Franz Ferdinand se succèderont sur les trois scènes installées. La scène japonaise sera pour ce volet 2019 accompagnée d’une scène coréenne et d’un noyau d’artistes venus d’Afrique centrale. Au côté des artistes phares, la programmation offrira aussi une scène davantage axée sur la découverte. « L’essentiel de la programmation de la Magnifique Society, ce sont des paris sur l’avenir », glisse le directeur de la Cartonnerie et du festival Cédric Cheminaud, dont le défi est de faire découvrir les talents de demain. En programmant les artistes locaux Dégage, Pire Mastaa et Laazy, le festival fait la part belle au paysage musical de la région.

Un parc agrandi et des activités inédites

Parce qu’une nouvelle édition a forcément ses surprises, la Magnifique Society  proposera un site agrandi, optimisé pour un public toujours plus nombreux. En parallèle de sa programmation musicale, le festival poursuit sa vocation à « mélanger » et faire se rencontrer l’ensemble des publics, dans l’optique de proposer une « Magnifique Society ouverte à tous », rappelle Cédric Cheminaud, directeur du festival. Alliant musiques et activités pour toute la famille, le festival proposera un condensé de la programmation de la Cartonnerie en l’espace de trois jours.

La Petite Society sera également revue avec de nouvelles activités, agrémentées d’un décor inédit, à l’écart de l’agitation des scènes. Les célèbres couronnes de fleurs et le concours de batterie y feront leur retour en complément des nouveaux ateliers de customisation de lunettes et de relooking. Et, côté concerts, en plus d’un agenda chargé réparti sur les trois scènes du festival renommées « Mainifique », « Central Parc » et « Club Trotter », un espace consacré à la culture asiatique et aux jeux d’arcades sera installé dans le parc. Une riche recette qui permet de vivre l’expérience et l’univers « Magnifique Society » à la rémoise.

Une nouvelle recrue : la Corée

Fidèle à son envie de mixer les scènes et les publics, la Magnifique Society renouvelle en 2019 son invitation à l’Asie. Cette année, pour accompagner l’excentricité de Tokyo, les programmateurs ont choisi de travailler avec des artistes sud-coréens. L’Institut Français de Séoul s’est manifesté auprès du festival et la découverte des artistes de ce pays a aiguisé la curiosité des échanges avec l’Asie. En retour, l’équipe de la Magnifique devrait participer à une soirée française au Zandari Festival, à Séoul au mois d’octobre. « C’est un échange de bons procédés, et une fidélité qui offre une belle visibilité au partenariat avec l’Asie : on se projette déjà jusqu’en 2021 », confie le directeur de la Cartonnerie et de la Magnifique.

Déterminée à entretenir ces liens étroits avec le Japon et la Corée, l’équipe du festival s’est envolée à Tokyo puis à Séoul début mai, amenant Vladimir Cauchemar et Caballero & Jeanjass dans sa valise. Entre réunions professionnelles, collaborations artistiques et projet à l’international aux côtés de partenaires de l’Institut Français de Tokyo, le programme sur place était riche pour promouvoir et faire rayonner le festival ! Sur le site du parc de Champagne, on retrouvera la fameuse « Asian Touch », dédiée à la culture asiatique et rebaptisée « Séoul & Tokyo Space ODD ». Les artistes musicaux japonais et coréens seront quant à eux répartis sur les trois scènes du festival.

LINE-UP 2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Le plan du festival :

Site officiel

Billetterie

Tarifs : pass 3 jours : 89 € ; pass 2 jours : 64 €.
Billet à la journée : 37 € jusqu’au 12 mai puis 41 €.

Découvrez les différents pass disponibles

Pour vous y rendre

Bus ligne 11 - arrêt Parc de Champagne

En images :