Les Noëls de l'Art 2018

Vous êtes professionnel métiers d’art dans la région Grand Est et vous aimez le challenge, alors participez au concours « Les Noëls de l’Art »

La Ville de Reims organise pour la 13e année consécutive, le concours « Les Noëls de l’Art ».

Ce concours permet aux artisans de se faire connaitre, faire connaitre leur talent et savoir-faire mais aussi de faire découvrir aux plus jeunes ou redécouvrir des métiers méconnus. En effet, les métiers d’art recouvrent de nombreuses spécialités dans des domaines très variés.

Les professionnels métiers d’art souhaitant participer au concours doivent transmettre un dossier de candidature à la Ville avant le 31 août 2018 et proposer une œuvre sur un thème imposé. Après l’enfance l’an dernier, le thème cette année est : « 100 ans après, les métiers d’art se souviennent », en souvenir de l’Armistice.

L’œuvre, exemplaire unique et spécialement conçue pour ce concours, devra mettre en avant le savoir-faire des professionnels en alliant créativité, originalité et inventivité sur le thème imposé. 

Une fois les dossiers déposés, un comité de présélection se réunira début septembre afin de déterminer si l’ensemble des critères définis dans le règlement sont remplis pour participer au concours. A partir de ce moment, les professionnels pourront réaliser leur œuvre.

Les œuvres concourant à l’opération « Les Noëls de l’Art » seront exposées du 20 novembre 2018 au 5 janvier 2019 à l’Opéra de Reims.

Les œuvres les plus émérites seront récompensées par un jury composé des partenaires de l’opération. Quatre prix sont à gagner< Le jury se réunira le 27 novembre 2018.

Partenaires de l’opération : la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Marne, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne, le Conseil Régional du Grand Est, Charbonneaux Brabant, Fossier, Taittinger, la CNAMS.

Les lauréats 2018 sont :

  • Prix de la Ville de Reims : 3 000 €

Œuvre : 1918-2018 L'arbre aux souhaits - Sculpture

Véronique GRZESIAK
De plumes et de crocs Céramique
Céramiste potière de grès
58 rue du calvaire - 57970 INGLANGE
03 82 56 89 85 - 06 80 10 46 94 - courriel

L’artisane fait référence, en créant cet arbre de vie, à un conte de William Faulkner nommé « l’arbre aux souhaits ». Dans ce conte, l’arbre exhausse les vœux. Si les poilus l’avaient trouvé, quels auraient été leurs souhaits ?
Ce végétal symbiotique formé par les corps des soldats morts au front dessine un arbre anthropomorphe. Les pieds sont des racines puis se développe un tronc maigre d’où naissent des bras, cous et têtes. Depuis, les branches, les mains portent des vœux silencieux vers le ciel pour arrêter l’enfer et croire en la vie. Les colombes, symbole de paix, s’y posent, roucoulent, se reposent et s’envolent.
Cette pièce a été réalisée en grès avec la technique ancestrale du colombin pour le modelage. Un four a été spécialement construit autour de la pièce afin de la cuire.

A noter : L'arbre aux souhaits est l’œuvre qui a été la plus plébiscitée par le public lors de l’exposition en avant-première le dimanche 18 novembre aux Halles du Boulingrin.

  • Prix du Conseil Régional du Grand Est : 1 500 € 

Œuvre : « Meminisse » - Livre

Morgane PIETERS 
Relieure
3 rue du trou du renard - 51170 MARFAUX
06 26 69 49 42 - courriel - site

Véritable œuvre d’art, ce livre s’éloigne du livre traditionnel par sa forme et son contenu. 
Fermé, le livre se rapproche de l’existant. Ouvert, il devient une structure en volume, telle un théâtre, comme un esprit qui s’ouvre sur une partie de l’histoire.
Pour illustrer ce livre sans texte et composé de panoramas, Mme Pieters a fait appel à l’artiste peintre Hicham Bermaky. Les trois volumes rappellent chacun une partie de la grande guerre. Objet intriguant, la relieure souhaite que ce livre soit comme un écrin à notre devoir de mémoire.

  • Prix de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Marne CMA : 1 000 €

Œuvre : Armistice- Les femmes coquelicots - Sculpture

Anne-Catherine FENZY 
Sculpteure graphiste
26 rue Voltaire - 51100 REIMS
03 26 09 25 50 - 06 82 27 28 68 - courriel  

Inspirée d’une photo de famille prise en 1914, la composition de la sculpture reprend les personnages de l’image en volume, tout en laissant vide les places des hommes.
Qu’aurait représenté la photo si elle avait été prise de nouveau 4 ans après ? Qu’ont vécu ces femmes pendant la guerre ?
La proposition laisse imaginer toutes les femmes : celles qui sont parties travailler, qui ont résisté, qui se sont engagées, qui ont grandi seules, qui ont tenu bon, qui ont sombré, qui ont attendu…
L’œuvre les fleurit toutes de coquelicots, symbole de la guerre, évocation du printemps, du manque, de la vie et de l’absence pour chacune d’entre elles.
Au-delà de l’époque, Mme Fenzy espère saluer toutes les générations de femmes qui aujourd’hui encore traversent et endurent les guerres et dont la mémoire reste si discrète.

  • Prix de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne : 

un dîner gastronomique pour 2 personnes 
Œuvre : « Sac cartouchière » - Besace 

Bruno AMICONE 
Noemi Liberti Paris
Créateur de ceintures et accessoires en cuir
4 rue Bar la Ville - 55000 BAR LE DUC
06 78 12 16 64 - courriel 

La besace présentée est une réinterprétation d’une cartouchière que les militaires de la guerre 1914-1918 portaient pour maintenir différents réceptacles.
Cette version tout en cuir, féminine avec sa forme arrondie met en lumière les femmes engagées dans l’armée qui ont souvent été oubliées.
La couleur et le bouchon de liège, en relation avec la célèbre boisson locale, symbolisent  la signature de l’armistice.
M. Amicone nous rappelle que le travail de création durant la guerre, comme échappatoire, a permis à certains de survivre jusqu’à l’Armistice.

A noter que Taittinger offre également à l’ensemble des lauréats un flacon de champagne, et que Fossier et Charbonneaux Brabant offrent un panier garni à l'enssemble des participants.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

L’exposition est visible jusqu’au 5 janvier 2019

Du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30
Fermé les 25 décembre et 1er janvier
Dans le péristyle de l’Opéra de Reims
Entrée gratuite

Retour sur l'année 2017