La création de la Compagnie des Sauveteurs

A la fin du XIXème siècle, les sinistres devenaient de plus en plus fréquents et graves du fait de l’utilisation massive du pétrole, de l’essence et du gaz dans les immeubles d’habitations faits de bois. Ainsi, à la suite d’un terrible incendie qui ravage le quartier du faubourg Cérès, la Compagnie des Sauveteurs est créée en 1872 à l’initiative de Victor Diancourt, Sénateur-Maire de Reims et Alfred de Tassigny, Commandant du Corps des Sapeurs-pompiers.

Cette nouvelle compagnie, une des premières du genre, est une section auxiliaire du corps des sapeurs-pompiers, qui a pour mission de mettre en sûreté les objets sauvés, secourir les personnes et organiser les secours pendant que les pompiers éteignent le feu.

En 1879, la Compagnie des Sauveteurs compte 237 membres, qui, lors de leur arrivée, recevaient un livret d'instructions sur les premiers soins à procurer aux malades et aux blessés.

La compagnie est financée par les adhérents, mais également par des subventions de la ville de Reims, ce qui lui permet de  s’équiper en matériel. En 1892, les fonds de la Société s’élevent à 10 000 francs ce qui lui permet d’acquérir une deuxième voiture d’ambulance attelée à un cheval. Pour former ses sauveteurs, la compagnie crée également une école de natation. Après l’ouverture de la station de bains au lieu-dit les « Trois-Rivières »,  la compagnie est chargée de surveiller les baignades.

La Compagnie des sauveteurs de Reims vient également en aide aux veuves, orphelins et autres victimes des bombardements de Reims : elle fait frapper des plaquettes ou médailles dont les bénéfices de la vente leurs étaient destinés.

L’utilité des sauveteurs a été si importante que plusieurs villes ont suivi l'exemple rémois en créant leur association de sauveteurs (Vitry-le-François, Bar-le-Duc, Rethel, etc.).

La Compagnie des Sauveteurs est toujours en activité, mais porte désormais le nom de Protection civile de Reims.


Focus sur un maître-nageur sauveteur : Henri Rocha

Henri Rocha est né le 16 septembre 1922 à Fère-en-Tardenois, dans l’Aisne et décédé le 7 juillet 1991 à Reims. Ancien professeur de natation/ maître-nageur à la piscine Talleyrand, il en a également été l’administrateur. Au cours de sa carrière, Henri Rocha reçut de nombreuses récompenses : il fut médaillé d’or de la Jeunesse et des Sports, de la Ville de Reims, de la Cathédrale, et de l’Académie du dévouement national. Il a également été champion de natation, et effectué la traversé de de la ville via le canal avant la Guerre.

Damien Rocha, son fils d’Henri Rocha, a fait don à la Ville de Reims des documents et objets ayant appartenu à son père. Les documents sont actuellement conservés aux Archives Municipales et communautaires de Reims sous la cote 149S. Les objets ont eux été déposés au musée Saint-Remi où ils sont actuellement exposés dans le cadre de l’exposition "Comme un Rémois dans l'eau. Une histoire de l'eau à Reims de A à Z" (exposition visible jusqu'au 30 septembre 2022).

Les Bains des 3 rivières

En 1882, la municipalité et la Compagnie des Sauveteurs décident d’aménager les "Bains des Trois-Rivières" dans la Vesle pour en faire un établissement de baignade municipale dont l’accès est gratuit. La Compagnie de sauveteurs de Reims en assure la gestion et surveille les baignades. Chaque année, plusieurs milliers de personnes viennent y nager.

Le 29 juillet 1895 y fut organisé le premier concours de natation. 150 enfants y participent. Ce développement de la natation eut une grande importance, car elle permit tous les ans de former de nombreux nageurs.

L’établissement de bains sera fermé en 1965, à cause de la pollution importante dans la Vesle.

Informations pratiques

Archives municipales et communautaires du Grand Reims

6 rue Robert Fulton – B.P. 1059, 51682 REIMS CEDEX 02

Ouverture au public du lundi au vendredi de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h. | Fermetures annuelles: congès de fin d'année et mi-août (deux semaines).

03 26 47 67 06

Contacter par email Archives municipales et communautaires du Grand Reims

S'y rendre

Dernière mise à jour : 21 juillet 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?