Accès au planétarium

  • Dans le but de réduire les risques de transmission de la Covid-19, l'accès au planétarium se fait dans le respect des normes sanitaires.
  • Du gel hydroalcoolique est à la disposition du public.
  • Le port du masque est recommandé sous la coupole (espace confiné) pour toutes les personnes de 6 ans et plus.
  • La réservation est obligatoire, uniquement par téléphone : 03.26.35.34.70. (Les réservations par mail ne seront pas prises en compte).

LE PUBLIC QUI LE SOUHAITE EST INVITE A VENIR HABILLE EN COSTUME TRADITIONNEL JAPONAIS (YUKATA)

JEUDI 7 JUILLET 2022

De 17h30 à 18h30 : ATELIER

  • Fabrication de Tanzaku (carte de vœux), fukinagashi, (banderoles cylindriques), amikazari, (décorations découpées dans du papier).
    • Accès libre
    • Tout public
    • Tarif : gratuit

De 18h30 à 19h30 : SEANCE DE PLANETARIUM

Au Japon, tous les ans, des fêtes traditionnelles sont organisées. Parmi celles-ci, certaines sont liées aux étoiles et aux saisons. Organisée en partenariat avec Reims Rayonnement International, cette séance sera dédiée aux légendes et cultes japonais, le tout agrémenté d’une initiation au repérage des constellations.

  • Niveau : enfants à partir de 8 ans, adolescents, adultes.
  • Durée : 1 heure
  • Tarif : 6€ adultes, 3€ enfants -18 ans et étudiants
  • Sur réservation : 03.26.35.34.70

VENDREDI 8 JUILLET 2022

De 14h00 à 18h00 : ATELIERS

  • Fabrication de Tanzaku (carte de vœux), fukinagashi, (banderoles cylindriques), amikazari, (décorations découpées dans du papier).
  • Dégustation de sômen (nouilles japonaise)
  • Essai de Yukata (costume traditionnel) en fonction des disponibilités.
    • Accès libre
    • Tout public
    • Tarif : gratuit

De 16h45 à 17h45 : SEANCE DE PLANETARIUM

Au Japon, tous les ans, des fêtes traditionnelles sont organisées. Parmi celles-ci, certaines sont liées aux étoiles et aux saisons. Organisée en partenariat avec Reims Rayonnement International, cette séance sera dédiée aux légendes et cultes japonais, le tout agrémenté d’une initiation au repérage des constellations.

  • Niveau : enfants à partir de 8 ans, adolescents, adultes.
  • Durée : 1 heure
  • Tarif : 6€ adultes, 3€ enfants -18 ans et étudiants
  • Sur réservation : 03.26.35.34.70

 

EN SAVOIR PLUS

Lorsque Tanabata a été transmis au Japon, il consistait en une cérémonie de cour durant laquelle les nobles s’adonnaient à la poésie en admirant les étoiles. Mais au cours de l'époque d’Edo (1603-1867), la coutume s’est élargie à tout le peuple, et une tradition véritablement japonaise est née, consistant à écrire un vœu sur une carte et à l’accrocher à un long bambou.

Outre ces cartes tanzaku, on trouve diverses décorations comme les fukinagashi, ou banderoles cylindriques, symbole des fils du métier à tisser et du vœu de devenir bonne tisserande, les amikazari, décorations découpées dans du papier, symbole du filet de pêcheur et d’une pêche abondante, les kinchaku, sorte de bourses en tissu ressemblant à un portefeuille, symbole de prospérité financière et les orizuru, origami en forme de grue, symbole de longévité. Ce sont tous des objets relativement faciles à réaliser. On avait autrefois l’habitude de laisser dériver dans le courant de la rivière les bambous décorés de Tanabata, bien que cette coutume ait cessé aujourd’hui pour des raisons environnementales.

Le bambou est utilisé lors de la fête de Tanabata car c’est une plante qui pousse droit vers le haut et l’on pensait que le son du vent soufflant dans son feuillage était celui des vœux transmis aux divinités. On prête également au bambou des vertus insecticides, qui le font devenir ainsi naturellement un symbole de bonne récolte.

Le plat typique de Tanabata est le sômen. Cette tradition vient d’une coutume chinoise consistant à manger des gâteaux en forme de cordes, particulièrement appréciés pendant l'été. Au Japon, ces gâteaux ont été remplacés par les sômen, nouilles très fines dont la forme évoque la Voie lactée ou le fil du métier à tisser. Les enfants japonais raffolent des sômen auxquels il est également possible de rajouter des tranches de gombo (okura) dont la forme rappelle celle des étoiles, pour parfaire le tableau.

Dernière mise à jour : 17 juin 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?