Cathédrale Notre-Dame de Reims et le Palais du Tau

Notre-Dame de Reims est l’une des réalisations majeures de l’art gothique en Europe. Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, cette cathédrale du XIIIe siècle présente des traits qui la rendent unique, notamment par son unité de style, sa luminosité et sa statuaire.

Un peu d'histoire...

La Cathédrale Notre Dame est un chef-d'oeuvre de l'art gothique édifié à partir de 1211. Fortement endommagée pendant la première guerre mondiale, elle comporte une prouesse architecturale du XXe siècle : une charpente en béton armé élaborée par l'achitectre Henri Deneux, ainsi qu'un riche ensemble de vitraux contemporains dont certains contemporains dessinés par Marc Chagall (1974) et Imi Knoebel (2011 et 2015).

La résidence des archevêques de Reims jouxte la cathédrale depuis le XIIe siècle, mais il n'a revêtu l'aspect classique qu'il a actuellement qu'après les transformations opérées à la fin du XVIIe siècle par Jules Hardouin-Mansart et Robert de Cotte. Le Palais du Tau abrite aujourd'hui le Musée de l’œuvre de Notre-Dame. Le trésor de la cathédrale et une partie de la statuaire d'origine de l'église y sont exposés. Les pièces les plus remarquables du trésor royal sont le talisman de Charlemagne (IXe siècle) et le calice de saint Remi (XIIe siècle). Le reliquaire de la sainte ampoule renfermerait l'huile d'origine céleste dont était oint le nouveau roi lors de la cérémonie de son sacre.

Son histoire et son architecture remarquables lui ont valu d'être inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1991.

Reims, Cité des Sacres

Au total, 33 souverains furent sacrés à Reims. La cérémonie, longue de 5 heures, se poursuivait par le banquet du sacre au Palais du Tau et par un pélerinage auprès du corps de l'évèque Remi.

A la fin du Ve siècle, Remi, évêque de Reims, baptise Clovis, roi des Francs scellant ainsi l'alliance entre l'Église et la monarchie franque.

En 816, Louis le Pieu choisit de revenir sur les pas de Clovis et décide de se faire sacrer à Reims. 

Parmi les autres sacres marquants, ceux de Charles VII conduit par Jeanne d'Arc en 1429 (célébré chaque année par la ville à l'occasion des Fêtes Johanniques) et de Charles X, dernier roi sacré en 1825.

La reconstruction

Durant la première guerre mondiale, Reims, située sur la ligne de front, subit les bombardements allemands. Le 19 septembre 1914, la cathédrale brûle. Vingt années sont nécessaires à Henri Deneux , architecte des monuments historiques, et son équipe pour remettre en état l'édifice. En 1938, l'inauguration a lieu en présence de personnalités du monde entier.

La réconciliation Franco-Allemande

En 1962, une nouvelle page de l'Histoire s'écrit avec le général de Gaulle et le chancelier Adenauer qui entérinent la réconciliation de leurs pays devant la cathérale.

En chiffres
  • 2303 statues réparties sur l'ensemble de l'ouvrage
  • 1,5 million de visiteurs par an, toutes nationalités confondues
  • 149,17 m de longueur totale hors œuvre [130 m pour Notre-Dame de Paris]
  • 38 m de hauteur pour la nef [33 m pour Notre-Dame de Paris]
  • 81,50 m de hauteur pour les deux tours de façade [69 m pour Notre-Dame de Paris]

En images

Visite virtuelle

Dernière mise à jour : 08 mars 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?