La voie des Sacres : une future rénovation au service de tous

Lieu emblématique de la ville de Reims, la voie des Sacres, reliant la cathédrale Notre-Dame à la basilique Saint-Remi, va connaître un profond réaménagement urbain.

Calendrier prévisionnel des travaux


Voie des sacres : le futur projet se dévoile

Voie des sacres : le futur projet se dévoile

L’ambition est forte, autant que les enjeux pour la voie des Sacres. Pour redonner d’ici 2025 son statut patrimonial et une nouvelle identité à un axe central de Reims, long de 2,5 km, la ville de Reims et le Grand Reims ont décidé de le réaménager avec les exigences du XXIe siècle et l’appui d’une forte concertation. Pour ce projet, l’une des transformations urbaines majeures de Reims, le nom adopté est celui de sa partie historique, témoin du sacre de 33 rois de France. Aujourd’hui, le secteur est situé au coeur de Reims, comme un fil rouge qui relie les promenades Jean-Louis Schneiter, proches de la gare centrale et récemment réaménagées, et deux parcs proches de la Basilique, le parc des Arènes du Sud et le parc des Buttes Saint-Nicaise.

La voie des Sacres est marquée par la présence de nombreux commerces, d’équipements structurants et des monuments culturels majeurs. C’est aussi un lieu de vie attractif pour les nombreux Rémois au regard de ces nombreux pôles générateurs situés soit directement sur l’axe, soit dans son aire d’influence. Avec le temps, cette voie a perdu son statut d’axe patrimonial et les traces de son passé se sont effacées dans un paysage urbain minéral et une fonction de transit. Un profil plutôt routier et aride et des aménagements vieillissants ont transformé cet axe structurant historique en un espace sans identité et qui ne répond pas aux usages et ambitions actuels et futurs.

Un futur prometteur, riche de la concertation conduite parallèlement aux études.

Le projet de la voie des Sacres répondra le plus possible aux attentes d’usagers très divers - tout en promouvant l’utilisation des mobilités douces et le confort de la marche, aux enjeux de l’inclusivité des personnes porteuses de handicap, d’une attractivité économique et touristique, du réchauffement climatique et mettra en lumière sa riche histoire. Les futurs aménagements ont comme ambition d’être élégants, pérennes, qualitatifs, innovants, faciles à vivre et singuliers.

La future voie des Sacres, site majeur de Reims, adoptera des revêtements en calcaire et en grès, en écho aux secteurs prestigieux de la Cathédrale et de la Basilique, une signalétique patrimoniale au sol et sur panneaux.

Elle sera végétalisée au maximum grâce à des arbres, plantes vivaces, plantes grimpantes permettant de rafraîchir les lieux et d’améliorer la perméabilité des sols. Des boucles de circulation reporteront en extérieur les circulations de transit au sens précis du terme, tout en préservant l’attractivité des commerces et services comme lieu de destination.

Un concept inédit à Reims, une bande équipée accueillera l’ensemble des équipements, plantations et aménagements, y compris les terrasses de restaurants, pour préserver de tout encombrement chacun des deux trottoirs à la largeur confortable.

L’attention portée aux PMR se traduira par les bandes de guidage, un travail fin sur l’altimétrie des niveaux de sol pour faciliter les traversées, une offre accrue de stationnements dédiés. Bref, en 2025, la voie des Sacres invitera à cheminer et flâner en découvrant l’histoire du lieu, à se rendre dans les commerces et établissements à l’environnement plus attractifs, à s’asseoir sur des bancs publics ou en terrasses de restaurants et cafés, à admirer un ensemble architectural aux styles variés, à profiter de la fraîcheur des places revisitées et adaptées à la détente, aux loisirs et à des temps festifs.

Par ses qualités intrinsèques, le site métamorphosé invitera tout un chacun à adopter le BHNS ou la ligne de vélo « rocade centrale » pour circuler aisément au coeur de Reims, à organiser autrement son stationnement, sur la voie elle-même et alentours.

Le projet de requalification de la voie des Sacres relève plusieurs défis.

La voie des Sacres va bénéficier de la desserte en tronc commun de deux lignes de BHNS entre les Promenades et la rue de Venise, un aspect structurant pour son projet de requalification.

Le gabarit de cet axe est contraint avec une largeur de 15 mètres. Or, en juxtaposant une voie en site propre pour les BHNS, une voie dédiée aux vélos, une pour les véhicules, une bande dédiée au stationnement et des trottoirs de 3 m de large, le total atteint 22 mètres. Ce constat atteste de la complexité de la réflexion et du challenge qui a été celui des équipes de concepteurs pour composer le projet.

De plus, pour compléter ce premier niveau de qualité d’usage, celui des modes de déplacement, il s’agissait de mener une réflexion complémentaire pour améliorer d’autres aspects de la vie quotidienne en site urbain. Ce deuxième enjeu repose sur des équipements variés, indispensables en centre-ville, tels que les places de stationnement pour les véhicules, les vélos, l’aménagement de terrasses, les livraisons, l’installation d’assises, de conteneurs enterrés, la végétalisation, le mobilier urbain.

Pour relever ces deux types de défis, la solution adoptée, inédite à Reims, est celle d’une bande équipée qui permet d’accueillir toutes ces fonctionnalités du quotidien et d’affirmer une identité pour l’axe requalifié en mêlant esthétique et fonctionnalités.
 

Une forte concertation menée de juillet 2022 à juin 2023 pour coconstruire le projet.

La concertation conduite pour recueillir les attentes, les points faibles et points forts actuels de la voie des Sacres a touché successivement et à la fois les interlocuteurs suivants : les commerçants et professionnels exerçant sur le site (juillet 2022), le grand public (à partir de septembre 2022), les acteurs du patrimoine rémois, les associations du territoire mobilisées sur le handicap, les représentants des établissements d’enseignement du secteur. Les modalités d’échanges ont été multiples : réunions plénières en présence de l’exécutif et d’élus, des directions techniques et de l’équipe de maîtrise d’oeuvre, 2 balades urbaines (septembre 2022), 6 ateliers pour cartographier les attentes (grand public et publics spécialisés), une enquête publique accessible à toute personne intéressée, proposée sur le site reims.fr, sur la plateforme « Inventons le Reims d’après ».

Au total, 641 personnes ont répondu à l’enquête en ligne. Parmi les principaux souhaits citons : davantage d’espaces plantés (77%), la réalisation d’aménagements cyclables (57%), des trottoirs plus larges et plus sécurisés (54,5%), davantage de possibilités de stationnement (40,8%).

Le projet actuel a repris certaines demandes :

  • Un linéaire 100% praticable à vélo dans les deux sens,
  • De nouvelles plantations, des points d’eau,
  • Un nouveau mobilier urbain,
  • Un nouveau plan de stationnements et de places livraison sur voirie,
  • Le maintien de séquences ouvertes à la circulation.

Plusieurs demandes sont actuellement approfondies :

  • La mutualisation des parkings privés et publics,
  • La place de l’art urbain, la scénographie urbaine et l’attractivité touristique,
  • Une charte pour les enseignes et la publicité,
  • La rénovation et la végétalisation des façades,
  • Les parkings vélo sécurisés - sur les voies connexes,
  • La gestion des poubelles.

A noter, le design des arrêts de Bus à Haut Niveau de Service a été choisi par les habitants en réunion publique le 12 mai dernier.

Une approche globale du site, une réflexion à l’échelle de « l’épaisseur urbaine ».

Pour métamorphoser cet axe central de Reims, les experts de la Ville, du Grand Reims et de l’équipe de maîtrise d’oeuvre ont appréhendé l’épaisseur urbaine de la voie des Sacres, une échelle d’espace bien supérieure, située de part et d’autre de la voie. Il s’agissait de revoir le plan de circulation, retisser les écosystèmes en lien avec des sites proches tels que les squares implantés à proximité de la voie (square René et Henri Druart, square des Jacobins, square des Capucins, Jardin du voyage – petit Jard, parc Saint-Remi, square Henri Deneux,…) pour mieux établir des cohérences entre ces divers sites, tenir compte du bassin versant pour gérer la désimperméabilisation des sols et la gestion des eaux pluviales, appréhender les commerces et services dans leur secteur, tenir compte des caractéristiques du Site Patrimonial Remarquable de Reims.

Découvrir les détails du projet

Avant / Après

Conservatoire

Rue Chanzy

Rectorat

Place Saint Thimothée

Dernière mise à jour : 08 février 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?