Promenades

Patrimoine arboré classé, remarquable et cher aux Rémois, les Promenades voient leur réouverture en 2019.

Réunifier les basses Promenades et les Promenades Jean-Louis Schneiter

Une continuité structurelle et la mise en cohérence du couvert arboré permettent de réunifier les basses Promenades et les Promenades Jean-Louis Schneiter. Le plan d’ensemble s’appuie sur un axe longitudinal qui traverse toutes les séquences. Cet axe, ponctué de nouvelles « clairières » met en valeur la qualité patrimoniale des Promenades en tant que Sites et Monuments Naturels classés.

L’ombre et la lumière

Si aujourd’hui, l’ombre caractérise les basses Promenades et la lumière est plus présente sur les Promenades Jean-Louis Schneiter, Il s’agit de rééquilibrer le contraste tout en conservant les singularités de ces deux séquences des Promenades. L’omniprésence de l’ombre prive les Promenades d’un grand nombre d’usages et de pratiques. Ce rééquilibrage doit transformer les Promenades en un lieu de vie.

Le square Colbert forme une clairière à la forme circulaire. Les clairières des Promenades Jean-Louis Schneiter sont constituées du monument aux Martyrs de la Résistance et des deux boulingrins restructurés : l’un est engazonné, l’autre accueille une pièce d’eau ludique et poétique, le « miroir des jets ».

Relier les séquences et les quartiers au sein de la ville

La trame des circulations prend appui sur les lignes de force existantes ainsi que sur celles de la trame arborée. Longitudinalement, deux pistes cyclables, l’une au nord, l’autre au sud, et trois grandes promenades piétonnes relient les unes aux autres, les différentes séquences, ouvrant ainsi des perspectives visuelles et permettant le raccordement à des liaisons transversales. Les axes transversaux sont reliés au tissu urbain environnant.

Un patrimoine arboré et des monuments

Le projet, respectueux du patrimoine arboré, permet de planter davantage d’arbres qu’il n’en abat.

Présence de l’eau

Plusieurs pièces d’eau ponctuent les Promenades :

  • Les « bassins des brumes » perpétuent l’esprit des jardins et proposent une atmosphère vaporeuse avec des brumisateurs.
  • Le « miroir des jets » se situe dans le premier boulingrin. Il s’agit d’une pièce d’eau ludique composée d’un miroir d’eau, de brumisateurs et de jets d’eau.
  • Les « grands jets », près de la porte de Mars, s’apparentent à une fontaine qui jaillit du sol. 
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

En images :