La Ville demande l’expulsion du campement de migrants au parc Saint-John-Perse

Depuis quelques semaines, des tentes, dont un barnum, mises en place par un collectif d’aide aux migrants, ont fait leur retour dans le parc Saint-John-Perse. Souhaitant ne pas laisser se reproduire la situation de 2017 avec un campement devenant insalubre, la ville de Reims a mandaté un huissier afin de constater l’occupation illégale du domaine public. L’expulsion a été requise auprès du Tribunal de Grande Instance.

Type d'évènement

Sécurité

Communiqué

Contact Presse