La ville de Reims encourage le développement des plantations sur le domaine public en s’appuyant sur une démarche participative et une forte implication des Rémois, des associations et des conseils de quartiers.

Plantez des légumes et des plantes comestibles !

Vous souhaitez utiliser des parties de l’espace public pour y planter des légumes et des plantes comestibles ? 

Envoyez votre demande par courriel avec :

  • vos coordonnées : nom, prénom, adresse postale, courriel ainsi que votre numéro de téléphone.
  • l'adresse précise du lieu d'implantation souhaité pour le bac,
  • une photgraphie de ce lieu
  • les dimension du bac (hauteur, largeur et longueur)
  • la photographie du bac

Une fois votre demande étudiée, la ville de Reims vous fera parvenir l'autorisation d'implantation.

Télécharger la demande préimprimée

Végétalisez votre façade coté rue !

La ville de Reims met à disposition des habitants demandeurs des espaces du domaine public en rive de leurs façades ou limites de propriété afin de les végétaliser. Cette végétalisation, soumise à demande d’autorisation, comportera l’aménagement du site par la Ville, l’entretien étant à la charge du demandeur, dans les conditions définies par un cahier des charges.

Télécharger le cahier des charges

Télécharger le bulletin d'inscription

Le cadre réglementaire

La plantation de légumes et plantes sur le domaine public et la mise à disposition de ce dernier à cette fin sont réglementées par une charte. Les occupations du domaine public dans le but de planter des comestibles sont réglementées par arrêté municipal.

L’autorisation d’occupation temporaire du domaine public ou « permis de végétaliser »

Un permis de végétaliser pourra être accordé par la ville de Reims à toute personne qui s’engage à assurer la réalisation et l’entretien, sur l’espace public, d’un dispositif réversible de végétalisation. En ce qui concerne les surfaces minérales, ce dispositif devra être obligatoirement hors-sol.

Il est accordé, par la ville de Reims, après avis favorable des services municipaux concernés qui vérifieront la compatibilité du contenant et/ou de l’implantation proposés : aspect du contenant de culture (exemple : un bac) ou localisation du lieu de culture au sol, distances par rapport aux obstacles existants (exemple : un poteau) et circulations, autres occupations du domaine public, présences de regards ou réseaux (eau, assainissement, électricité, gaz, téléphone, fibre optique…), accès des véhicules de secours, de transport ou de services.

Cette autorisation pourra être révoquée à tout moment en cas de non-respect de la charte ou si la ville de Reims a besoin de récupérer la surface, sans qu’aucune justification ne soit nécessaire, comme par exemple, dans le cadre de travaux ou de l’organisation d’une manifestation sur le domaine public.

Des aides et des conseils afin d’accompagner les habitants dans leur projet

Le signataire de la présente charte pourra, s’il le souhaite, disposer d’aides et de conseils de la part du collectif Incroyables Comestibles pour les aider à mettre en œuvre son projet. Des conseils sur les pratiques respectueuses de l’environnement et des éco-aménagements adaptés à Reims pourront lui être proposés.

La responsabilité du porteur de projet

Le bénéficiaire de cette autorisation reste responsable de tout accident, dommage ou sinistre de quelconque nature résultant de son installation.
En cas de défaut d’entretien ou de non-respect de ces règles, la ville de Reims rappellera par écrit au demandeur ses obligations et pourra, en l’absence de réponse, mettre fin au permis de végétaliser.

Les engagements des signataires

La charte mise en place est destinée à optimiser la réussite des projets de végétalisation des rues de Reims portés par les habitants, les associations ou d’autres entités. Elle comporte un cadre qui définit les engagements du signataire, précisés ci-dessous :

Installer des dispositifs de culture bien intégrés à l’environnement et à les entretenir régulièrement

Les contenants ne devront pas présenter de caractère dangereux. La hauteur, végétation comprise, ne pourra pas excéder 1,50 mètre.

Jardiner dans le respect de l’environnement, sans utilisation de pesticides ni d’engrais chimiques

Le désherbage des sols doit se faire manuellement en appliquant des méthodes de jardinage écologiques. Les engrais naturels sont autorisés (compost ménager ou terreau par exemple). Les déchets végétaux ne doivent pas être évacués via les services de collecte des ordures ménagères mais suivre une filière de compostage en privilégiant le compostage domestique.

Choisir des végétaux adaptés à l’environnement

Les plantes épineuses ou urticantes (orties…), végétaux ligneux (arbres, arbustes grimpants…) et les plantes exotiques envahissantes (bambous…) sont contre-indiqués sur l’ensemble des aménagements. Les plantes comestibles, résistantes et peu consommatrices en eau sont à privilégier. Le signataire veillera à enlever toute plante dangereuse pour la santé, comme par exemple, celles comportant des baies toxiques.

Entretenir le dispositif de végétalisation et à en garantir les meilleures conditions de propreté en :
  • prenant soin des végétaux, notamment en les arrosant et en limitant leur emprise,
  • assurant la propreté du dispositif de végétalisation et de son environnement en ramassant les papiers et autres détritus, en enlevant les graffitis…,
  • respectant le cheminement naturel des piétons. Sauf cas particulier, précisé par le permis de végétaliser, la largeur minimale de passage à respecter est de 1,40 mètre.
Sensibiliser et relayer l’action

La ville de Reims et le signataire se réservent le droit de marquer d’un repère visuel et graphique les sites végétalisés afin de promouvoir la démarche auprès des administrés. Des interventions de sensibilisation et d’information peuvent également être menées de manière indépendante et/ou collaborative afin de faire grandir le mouvement.

Partager mes récoltes

Le signataire s’engage à respecter la démarche Incroyables comestibles qui consiste à partager ses récoltes gratuitement, sans aucune contrepartie.

Informations complémentaires

Pour toutes informations complémentaires sur la végétalisation de l'espace public, contactez :

Les parcs et jardins de la ville

Dernière mise à jour : 16 mai 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?