Propreté canine

La ville s'accommode parfaitement de la présence de nos amis les chiens (environs 20 000 chiens à Reims), à conditions de respecter certaines règles.

En tout premier lieu, les propriétaires d'animaux de compagnie doivent les tenir en laisser, voire, pour les chiens dangereux, les museler au contact du public.
La plus élémentaire des règles d'hygiène commande de ramasser les crottes de son animal, un chien produit en moyenne 2 tonnes de déjections par jour…. A cet égard, la ville a mis en place des distributeurs de sacs à déjections gratuits chez le professionnels du chien, annexes de mairie, organismes logeur, soit 54 dépositaires pour faciliter ce devoir ainsi que 108 canisettes dans divers lieux sur la commune avec entretien hebdomadaire ou quotidien pour certains. Des sigles « chien-propre » (650 sur Reims) sont apposés sur les trottoirs, afin d’inciter les propriétaires canins à orienter leur animal vers les caniveaux.  Les rémois ne font pas partie des plus mauvais élèves !

68€ ça fait cher la commission

Selon le décret n°2015-337 du 25 mars 2015 relatif à l’abandon d’ordure et autres objets, est puni d’une amende de la 3e classe, soit 68€, le fait de d’abandonner, en milieu public ou privé(,…) déjections(,…).

Dans nos parcs et jardins :

Les chiens tenus en laisse sont autorisés dans les parcs de Reims. Cependant, l’accès est strictement interdit aux chiens d’attaque et concernant les chiens de garde et de défense (article L 211-12 du Code Rural et l'arrêté du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche du 27 avril 1999), ils doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure. Voir la réglementation. Les détenteurs de chiens doivent ramasser et évacuer les déjections dans des poubelles (des sacs appropriés sont mis à disposition). Les chiens peuvent être laissés en liberté à l’espace canin sous la vigilance de leur maître. Une fontaine à eau pour les chiens est située en haut du parc.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trouver :